Facebook conserve (toujours) vos photos supprimées

Il faut croire que Facebook n’apprendra jamais de ses erreurs. Le service est sans cesse pointé du doigt pour la manière dont il traite les données de ses utilisateurs et le réseau social se trouve même dans le collimateur de la Federal Trade Commission. Or justement, une enquête menée par nos amis de ArsTechnica a révélé que certaines photos supprimées par les utilisateurs du service sont toujours accessibles trois ans après leur suppression. Le pire, dans cette tragique histoire, c’est que cela ne date pas d’hier. Et non puisqu’on reprochait exactement la même chose à Facebook… en 2009. Pas très réactif, hein…

Facebook conserve (toujours) vos photos supprimées

En 2009 déjà, ArsTechnica avait enquêté sur la question et il en était arrivé exactement aux mêmes conclusions. Pour mener à bien leur projet, plusieurs rédacteurs du site avaient effectivement supprimé certains clichés et ils avaient ensuite constaté avec stupeur que si leurs clichés n’apparaissaient plus sur leur profil, il étaient néanmoins toujours en ligne, accessibles par une simple url. Notons d’ailleurs que Facebook n’était pas le seul fautif dans l’histoire puisque cette même enquête avait révélé qu’il en allait de même pour MySpace.

A l’époque, les dirigeants de Facebook s’étaient expliqués en indiquant qu’il s’agissait tout simplement de copies de sauvegarde et qu’ils travaillaient sur une nouvelle méthode pour gérer les photos de leurs utilisateurs avec plus de transparence. Après tout, pourquoi pas, mais ce qu’ils n’avaient sans doute pas prévu, c’était que les gars de ArsTechnica ne comptaient pas en rester là. Et un peu plus tôt dans l’année, ils ont justement remis le couvert afin de déterminer si le service avait bien respecté ses promesses.

Et cela n’a pas loupé, rien n’a changé. Pire, certains des clichés qu’ils avaient supprimés en 2009 sont toujours accessibles ! Bien sûr, les responsables du service ont très rapidement publié un communiqué en annonçant la mise en place prochaine… d’un nouveau système de sauvegarde. Un système qui offrira une période de rétention maximale de 45 jours. Maintenant, on va attendre bien sagement et voir combien de temps il faudra à Facebook pour mettre en place cette nouvelle solution.

On en reparle dans trois ans ?

Merci à Jérome / Phollow pour l’info et n’hésitez pas à faire le test chez vous…



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Stop ACTA !

    ACTA : le Parlement Européen a voté contre ! Bon débarras !

    C’est terminé, nous avons gagné, le Parlement Européen a finalement voté contre ACTA avec 478 voix contre, 39 voix pour (non, sérieusement ?) et 165 abstentions. Et là, en tendant légèrement l’oreille, on peut entendre le long soupir de millions d’internautes. Parfaitement légitime, d’autant plus que ce traité liberticide menaçait une bonne partie de nos libertés individuelles. Ce sont donc des mois de discussions, de manifestations et de débats qui se soldent par un véritable succès, l’un des premiers du genre, et c’est évidemment une très  bonne nouvelle, une bonne nouvelle que nous étions obligés de…

  • Nettoyer sa boite mail avec Unroll.me (+ invitations)

    Nettoyer sa boite mail avec Unroll.me (+ invitations)

    On a beau faire attention, on a beau être prudent, mais on finit toujours par se faire avoir et par s’abonner à une newsletter qui viendra pourrir notre boite mail pour les années à venir. Et le pire, évidemment, c’est quand on se retrouve soudainement abonné à une trentaine de newsletters. Là, c’est sûr, la gestion de nos mails devient un tantinet plus pénible et on se retrouve alors très souvent à devoir nettoyer notre « à la main » en allant chercher chaque mail et en cliquant sur le petit lien « se désabonner ». C’est lourd, c’est…

  • Collusion, une extension Firefox pour savoir qui vous espionne sur le web

    Collusion, une extension Firefox pour savoir qui vous espionne sur le web

    C’est un fait, les amis, vos données de navigation valent de l’or. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles permettent aux sociétés de tout savoir de vous, de vos habitudes et même de vos passions. Des informations cruciales et qui leur permettent de mieux définir leurs campagnes publicitaires. Ce n’est pas sympathique, ce n’est pas juste, mais la vie est ainsi faite. Bien heureusement, Mozilla est complètement conscient du problème et la fondation a ainsi décidé de développer une extension pour Firefox qui vous permettra de savoir qui vous espionne et donc d’agir ensuite en circonstance….


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -