Facebook conserve (toujours) vos photos supprimées

Il faut croire que Facebook n’apprendra jamais de ses erreurs. Le service est sans cesse pointé du doigt pour la manière dont il traite les données de ses utilisateurs et le réseau social se trouve même dans le collimateur de la Federal Trade Commission. Or justement, une enquête menée par nos amis de ArsTechnica a révélé que certaines photos supprimées par les utilisateurs du service sont toujours accessibles trois ans après leur suppression. Le pire, dans cette tragique histoire, c’est que cela ne date pas d’hier. Et non puisqu’on reprochait exactement la même chose à Facebook… en 2009. Pas très réactif, hein…

Facebook conserve (toujours) vos photos supprimées

En 2009 déjà, ArsTechnica avait enquêté sur la question et il en était arrivé exactement aux mêmes conclusions. Pour mener à bien leur projet, plusieurs rédacteurs du site avaient effectivement supprimé certains clichés et ils avaient ensuite constaté avec stupeur que si leurs clichés n’apparaissaient plus sur leur profil, il étaient néanmoins toujours en ligne, accessibles par une simple url. Notons d’ailleurs que Facebook n’était pas le seul fautif dans l’histoire puisque cette même enquête avait révélé qu’il en allait de même pour MySpace.

A l’époque, les dirigeants de Facebook s’étaient expliqués en indiquant qu’il s’agissait tout simplement de copies de sauvegarde et qu’ils travaillaient sur une nouvelle méthode pour gérer les photos de leurs utilisateurs avec plus de transparence. Après tout, pourquoi pas, mais ce qu’ils n’avaient sans doute pas prévu, c’était que les gars de ArsTechnica ne comptaient pas en rester là. Et un peu plus tôt dans l’année, ils ont justement remis le couvert afin de déterminer si le service avait bien respecté ses promesses.

Et cela n’a pas loupé, rien n’a changé. Pire, certains des clichés qu’ils avaient supprimés en 2009 sont toujours accessibles ! Bien sûr, les responsables du service ont très rapidement publié un communiqué en annonçant la mise en place prochaine… d’un nouveau système de sauvegarde. Un système qui offrira une période de rétention maximale de 45 jours. Maintenant, on va attendre bien sagement et voir combien de temps il faudra à Facebook pour mettre en place cette nouvelle solution.

On en reparle dans trois ans ?

Merci à Jérome / Phollow pour l’info et n’hésitez pas à faire le test chez vous…



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Accélérer Gmail en 5 étapes

    Accélérer Gmail en 5 étapes

    D’après une étude récente de ComScore, Gmail serait à présent le webmail le plus utilisé dans le monde. Il se trouverait donc devant Hotmail, devant Yahoo et il est bien évidemment légitime de se demander comment il est parvenu à éclipser aussi facilement ses deux plus gros concurrents. De mon point de vue, c’est parce que Gmail est le plus rapide et le plus fluide de tous. Tu cliques, tu lis tes messages, tu cliques de nouveau, tu envoies un nouveau message, tu cliques encore et tu peux créer des filtres à la volée et…

  • D.E.M.O, un FPS en HTML5 et en multijoueur dans ton navigateur !

    D.E.M.O, un FPS en HTML5 et en multijoueur dans ton navigateur !

    Les FPS auront marqué l’histoire du jeu vidéo, c’est un fait, et c’est sans doute ce qui a poussé les gars de PlayCanvas à travailler sur la réalisation d’un titre de ce genre en HTML 5. Son nom ? D.E.M.O ! Une initiative intéressante, d’autant plus que ce dernier est jouable en multijoueur et qu’il permet jusqu’à trois personnes de s’affronter dans des parties endiablées, le tout dans des environnements plutôt propres et avec des graphismes qui, sans être non plus ultra actuels, n’en restent pas moins jolis à regarder. Si vous ne saviez pas…

  • Activer les recommandations du bouton Google +1

    Activer les recommandations du bouton Google +1

    Google est actuellement en train de tester une nouvelle fonctionnalité sur son bouton Google+1 : les recommandations automatiques. Le concept est assez simple, au survol de la souris sur ce fameux bouton, un petit menu apparaîtra avec quelques liens pointant vers vos autres articles. Un bon moyen de faire découvrir votre contenu à vos visiteurs, donc, voire de réduire votre taux de rebond. Et si vous avez envie de profiter de cette fonctionnalité dès à présent et sans attendre, sachez que c’est vraiment très simple et nous allons justement voir comment faire dans ce tutoriel…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -