Facebook est envahi par des tétons chantants

Facebook est envahi depuis la semaine dernière par d’étranges créatures prenant la forme de tétons chantants. Bizarre, non ? Beaucoup ont cru à un nouveau délire sorti de l’imagination débordante d’un ou de plusieurs internautes, mais ce n’est évidemment pas le cas. En réalité, ces tétons chantants sont investis d’une mission extrêmement importante.

Ces fameux tétons ne sont effectivement pas là pour amuser la plèbe et ils s’inscrivent ainsi dans une nouvelle campagne lancée par une association argentine très en vue en Amérique Latine : MACMA.

Tétons chantants

Cette association est née à la fin des années 90 sous l’impulsion d’une certaine Maria Cecilia Palacios et elle se compose uniquement de femmes ayant souffert d’un cancer du sein.

Des tétons chantants pour pousser les femmes à se faire dépister

Elle a en effet pour but de les accompagner et de les épauler dans cette épreuve difficile. En parallèle, l’association lance aussi fréquemment des campagnes de sensibilisation afin de pousser les femmes à subir des examens réguliers.

Pour se faire, elle lance fréquemment des campagnes sur les réseaux sociaux afin de toucher le plus de monde possible.

La dernière en date a été élaborée par un certain David Aims. Il est possible que ce nom ne vous soit pas totalement inconnu et c’est bien normal, car ce publicitaire argentin s’est distingué l’année dernière en lançant une campagne totalement décalée pour la même cause, une campagne utilisant la poitrine de plusieurs hommes afin de montrer aux femmes la marche à suivre pour effectuer un examen de leurs seins.

Pourquoi avoir choisi des hommes ? La raison est assez simple. La campagne a été diffusée sur les réseaux sociaux et ces derniers ont une politique assez stricte en matière de nudité.

Ils n’autorisent effectivement pas les internautes à partager des photos ou des vidéos présentant des parties intimes.

Une campagne imaginée par David Aims

Le pénis et le sexe féminin en font partie, mais il en va autant pour les poitrines des femmes. Les hommes, eux, sont en revanche autorisés à montrer leurs tétons et c’est précisément ce qui a poussé David à utiliser des mannequins masculins pour réaliser cette campagne.

Pour cette nouvelle campagne, le publicitaire a fait encore plus fort en remplaçant les tétons de plusieurs modèles par des bouches chantantes. Il a d’ailleurs pris le temps d’expliquer posément son choix sur son propre site internet : « La censure sur les réseaux sociaux reste un problème. Cela nous a amenés à chercher de nouvelles manières de la contourner, cette fois en montrant des seins pour sensibiliser [les internautes] à l’importance de prendre soin de ce que nous aimons et de fournir un soutien financier à ceux travaillant sur la prévention ».

Il en résulte donc une vidéo totalement décalée, une vidéo qui a rencontré un certain succès sur Facebook, mais aussi sur Instagram.