Facebook et Instagram ont censuré cette sublime photo de naissance

Facebook et Instagram ne plaisantent pas en matière de sexe ou de nudité et les modérateurs de ces deux plateformes ont ainsi censuré une sublime photo de naissance prise par Marijke Tohen.

Marijke se passionne depuis longtemps pour la photographie. Après ses études secondaires, cette talentueuse artiste a ainsi longuement hésité entre se lancer comme freelance ou bien étudier l’obstétrique. Finalement, elle a décidé de faire d’une pierre deux coups et de s’installer comme photographe spécialisée dans les naissances et l’enfance.

Marijke

Les années passant, Marijke a développé un véritable savoir-faire en la matière et certaines de ces photos ont fait plusieurs fois le tour du monde.

Une photo sublime…

Dernièrement, l’artiste a été embauchée par un couple afin d’immortaliser la naissance de son deuxième enfant, un petit garçon. Ils avaient opté pour un accouchement aquatique.

Si cette méthode est très répandue dans le nord de l’Europe, elle est encore peu connue dans l’hexagone et dans le reste du vieux continent. L’idée est relativement simple, il s’agit tout bonnement d’expulser l’enfant au-dessus d’une baignoire et d’immerger ensuite le nouveau-né dans l’eau.

Marijke a accepté le contrat et elle est donc venue à la maternité pour immortaliser la naissance du petit garçon. Parmi les différentes photos prises à cette occasion, elle en a sélectionné une représentant le petit garçon placé au fond de la baignoire transparente à quelques centimètres de sa grande sœur. Le bassin de la mère était visible, de même, pour sa poitrine.

La photographe a donc publié cette image sur sa page Facebook et sur son compte Instagram afin de la partager avec sa communauté. L’image a été massivement relayée dans les heures suivantes.

… mais trop explicite pour Facebook et Instagram

Du moins pendant un temps. La photo de Marijke a en effet été supprimée des deux plateformes un peu plus tard. Intriguée, la photographe s’est connectée à son compte et elle a alors trouvé un message l’attendant dans sa boîte de réception, un message d’avertissement.

Facebook et Instagram ont en effet trouvé la photo trop explicite et ils l’ont donc supprimé dans la foulée.

Le HuffPost UK a contacté Facebook pour avoir le fin mot de l’histoire et un représentant a alors indiqué à nos confrères que la photo de Marijke avait été supprimée, car elle enfreignait les règles en matière de nudité.

Toutefois, quelques jours plus tard, la photographe a eu la surprise de voir sa photo réapparaître sur sa page, accompagnée d’un courriel d’excuse signé de la main de la plateforme.

En attendant, si le travail de Marikje vous intéresse, vous pouvez trouver son portfolio à cette adresse.