Clicky

Facebook et l’adultère ne font pas bon ménage

Facebook et l’adultère ne font clairement pas bon ménage et c’est en tout cas ce que révèle cette étonnante histoire survenue à Newcastle.

Facebook n’est pas un réseau social tout à fait comme les autres. Le service est en effet devenu une plateforme incontournable en l’espace de quelques années et il est ainsi fréquenté par environ deux milliards de personnes originaires des quatre coins du monde.

Facebook Adultère

Le chiffre est impressionnant, et encore plus lorsqu’on le compare à celui de la population mondiale.

Facebook, le réseau social aux deux milliards d’utilisateurs

La Terre compte en effet à l’heure actuelle près de 7,5 milliards d’habitants. En d’autres termes, Facebook représente environ 26 % de la population mondiale terrestre et une personne sur quatre dispose donc d’un compte sur la célèbre plateforme.

Amanda Creighton en fait partie et cette trentenaire originaire de Newcastle utilise ainsi fréquemment la solution pour se divertir ou même rester en contact avec ses proches.

En 2013, après son divorce, la femme s’est inscrite sur un site de rencontre et elle a alors fait la rencontre d’un homme du nom de Chris Walker. Après avoir échangé quelques messages, les deux tourtereaux ont décidé de se rencontrer et ils ont passé une soirée mémorable dans un pub de leur ville.

Le coup de foudre a été immédiat et ils ont très vite formalisé leur relation.

Peu de temps après, Chris Walker a dû partir pour un voyage d’affaires de six semaines à Poole, une ville située dans le sud du territoire britannique. Amanda lui a proposé à plusieurs reprises de venir lui rendre visite, mais il a refusé à chaque fois et il a également fini par ignorer ses appels.

Il est réapparu une semaine après son retour et le couple a alors eu une violente dispute. Chris a présenté ses excuses avant de poser un genou en terre pour demander la main de sa compagne. Cette dernière a accepté et les deux amants ont officialisé leurs fiançailles.

Amanda a commencé à préparer le mariage dans la foulée et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à ce qu’elle se connecte à son compte Facebook.

Elle était en effet en train de parcourir tranquillement son fil d’actualité lorsque son regard a été attiré sur la photo d’un profil remonté par le moteur de recommandations du service.

Amanda a immédiatement reconnu son futur époux et elle a alors eu la surprise de découvrir que la photo en question était en réalité celle du profil d’une autre femme. Intriguée, elle a donc cliqué sur le nom du profil pour l’afficher et elle a alors découvert que Chris Walker n’était rien de plus qu’un pseudonyme. Son futur mari s’appelait en réalité Paul McHugh et il était marié depuis plusieurs années avec une femme de la région.

Le moteur de recommandations a encore frappé

Pire, en poursuivant son investigation, elle a alors réalisé que le fameux voyage d’affaires de son amant correspondait à la période où le couple a eu son premier enfant.

Choquée par la nouvelle, Amanda a immédiatement jeté les affaires de son futur époux par la fenêtre et elle a ensuite envoyé un message à la femme de l’indélicat pour la tenir au courant de la situation. Cette dernière a refusé de la croire, mais Paul a fini par réapparaître six mois plus tard sur le pas de sa porte, le visage défait. Il lui a alors appris qu’il avait rompu avec sa femme et il l’a suppliée de lui donner une seconde chance.

Elle a accepté et ils ont alors démarré une nouvelle relation.

Amanda est tombée enceinte quelques mois plus tard et elle a fini par accoucher d’une petite Mollie.

Très vite, Paul a commencé à disparaître et Amanda l’a donc confronté en lui demandant ce qui était en train de se passer. L’homme lui a alors avoué qu’il était toujours avec sa femme et qu’il ne l’avait pas quittée.

Blessée, Amanda lui a immédiatement sommé de quitter les lieux et elle ne l’a plus revu depuis. Une fois remise du choc, elle a entrepris de raconter son histoire sur Facebook.

La publication a été massivement partagée par les internautes et trois femmes se sont alors manifestées… Elles étaient toutes en couple avec Paul depuis plusieurs années et elles n’avaient évidemment aucune connaissance des autres vies de leur compagnon.

Une fois encore, on constate donc que les réseaux sociaux en savent parfois plus sur notre propre vie. Quant à savoir si c’est réellement une bonne chose, c’est un tout autre débat.

Mots-clés facebookinsolite

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Isa75

    Super article, par contre il faut être fou pour commettre l’adultère sur Facebook alors qu’il existe une multitude de sites spécialisés tels que netadultere.fr ou encore extra-conjugales.net