Clicky

Facebook insiste sur la transparence des annonces politiques en Inde

L’Inde fera face aux élections générales l’année prochaine. Avant que cela n’arrive, Facebook, le réseau social le plus utilisé au monde, a décidé de prendre des mesures pour prévenir et lutter contre les ingérences étrangères dans les élections indiennes.

Pour ce faire, le réseau a annoncé dans un communiqué publié le jeudi 6 décembre 2018 que les annonceurs devront dès à présent se plier à quelques règles s’ils ne veulent pas que leurs publications ne soient bloquées au cours de la période électorale.

L’objectif du plus grand réseau social au monde est simple : accroître la transparence des annonces et empêcher les ingérences étrangères.

Facebook l’a d’ailleurs écrit noir sur blanc dans son communiqué en déclarant : « En autorisant les annonceurs et en apportant plus de transparence aux annonces, nous pouvons mieux nous défendre contre les ingérences étrangères dans les élections indiennes ».

Désormais, les annonceurs devront non seulement confirmer leur identité, mais aussi fournir leur emplacement et le nom de la personne qui les a commandités pour diffuser leurs annonces politiques.

Facebook prévient les critiques

Il y a peu, Facebook a suscité de nombreuses controverses quant à la manière dont il contrôle sa plateforme, particulièrement au moment des élections. Le réseau social a même essuyé de nombreuses critiques et accusations sur le fait qu’il permette à des puissances étrangères d’influencer les utilisateurs.

Cette fois-ci, Facebook veut non seulement se mettre à l’abri des critiques, mais il veut aussi aider ses utilisateurs. Comment ? En faisant en sorte que ces derniers sachent quel genre d’annonce ils regardent et surtout qu’ils parviennent à identifier facilement les annonces de nature politique.

Le réseau social a déjà commencé à appliquer cette politique de transparence des publicités au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Brésil. Maintenant, c’est au tour de l’Inde, avec l’approche de la période électorale.

Les annonceurs devront se faire connaître

Pour que Facebook accepte de publier les publicités politiques d’un annonceur, celui-ci doit remplir certains critères. Il doit confirmer son identité, son emplacement et donner le nom de la personne qui lui a demandé ou qui l’a payé pour publier l’annonce.

Le réseau social prévient que cette vérification peut durer quelques semaines. L’annonceur sera aussi invité à envoyer une preuve de son identité et de sa localisation à Facebook.

Si Facebook attache une importance particulière à récolter des informations sur les annonceurs, c’est parce que le réseau social veut afficher une base de données interrogeable en ligne et accessible à tous. Cette base de données permettra notamment de voir toutes les annonces postées par un annonceur déterminé et de connaître le budget de l’annonce ou encore les données démographiques des utilisateurs ayant vu l’annonce.

Une fois cette étape achevée, Facebook distinguera les annonceurs vérifiés de ceux qui n’ont pas encore terminé les phases de vérification en leur attribuant la mention « Disclaimer ».

Mots-clés facebook

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !