Facebook : installation des applications iOS et Android depuis le News Feed

Facebook vient d’annoncer sur l’un de ses blogs officiels une bonne nouvelle qui devrait ravir les internautes, mais aussi les développeurs. Car en effet, désormais, tous les utilisateurs du célèbre réseau social vont avoir la possibilité d’installer des applications iOS et Android directement depuis leur News Feed et ce sans avoir à se rendre sur la boutique associée. Prometteur, évidemment, mais on peut tout-de-même préciser que cette fonction ne sera intégrée qu’aux applications mobiles éditées par la firme. Bon, on s’en doutait un peu, mais c’est quand même bien de le préciser, non ?

En réalité, tout va se passer du côté du tableau de bord dédié à la création d’espaces… publicitaires. En gros, donc, les développeurs souhaitant promouvoir leurs applications vont avoir la possibilité d’accéder à un assistant complet qui leur permettra de définir tous les éléments de leur publicité. Des éléments comme la bannière, le descriptif ou encore le lien associé. Une fois que c’est fait, il ne leur restera plus qu’à choisir le public cible pour diffuser immédiatement cet encart sur nos fils d’actualités.

Facebook : installation des applications iOS et Android depuis le News Feed

Installer des applications iOS ou Android depuis Facebook Mobile, c’est maintenant possible.

De notre côté, depuis notre smartphone ou notre tablette, nous verrons donc tomber des encarts imposants et sur lesquels il nous suffira de cliquer pour ouvrir, dans une nouvelle fenêtre, la fiche de notre application. La même fiche que celle de l’AppStore ou du PlayStore, un peu comme si cette dernière s’ouvrait dans une iframe. A partir de là, nous n’aurons plus qu’à cliquer sur le bouton « Installer » pour profiter de l’application sur notre terminal. Pas besoin d’aller sur la boutique qui va bien, on restera bien au chaud sur Facebook et on devrait donc gagner pas mal de temps.

Bien sûr, il ne faut pas non plus être dupe. Si Facebook a mis en place cette fonction, c’est surtout pour nous garder captif et pour nous pousser à rester sur son service. M’enfin, ça n’en reste pas moins une innovation intéressante et utile, hein.

Si vous voulez en savoir plus, sachez que Facebook a réalisé un tutoriel vidéo que vous pouvez trouver à cette adresse. Et si certains d’entre vous ont déjà utilisé cette fonction, je serais très curieux de savoir ce qu’ils en penses.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Core Online : les jeux de Square Enix dans ton navigateur

    Core Online : les jeux de Square Enix dans ton navigateur

    Le « cloud gaming » est à la mode et Square Enix semble bien décidé à se tailler une part du gâteau. Preuve en est, l’éditeur vient de lever le voile sur un tout nouveau portail du nom de Core Online, un portail qui va tout simplement vous permettre de jouer à des jeux directement dans votre navigateur ! Et attention, hein, parce qu’on ne parle pas de petits jeux en flash. Non, en réalité, on pourra mettre la main sur des titres comme Hitman Blood Money ou encore Lara Croft and the Guardian of Light, le…

  • Google : vers un concurrent au Game Center d'Apple ?

    Google : vers un concurrent au Game Center d’Apple ?

    On trouve de plus en plus de jeux sur Android mais ces derniers ne communiquent pas les uns avec les autres. Sur iOS, à la base, c’était la même chose mais Apple a très rapidement lancé le Game Center qui permet finalement aux mobinautes de fédérer un peu tout ça. Or justement, d’après des rumeurs très récentes, Google réfléchirait justement à la question et la firme pourrait ainsi lancer prochainement un outil du même genre. Un outil qui permettrait aux joueurs d’accéder à tous leurs succès débloqués, à leur tableau des score et plein d’autres…

  • Hadopi coûte cher aux F.A.I

    Hadopi coûte cher aux F.A.I

    Hadopi est un sujet fascinant à plus d’un titre. Bien sûr, ce n’est pas le premier projet de loi idiot, répugnant et aberrant de notre histoire, mais il faut avouer que ceux qui ont travaillé sur le dossier ont mis la barre très haut. Le plus amusant, d’ailleurs, c’est que ce dispositif repose sur des approximations et sur des erreurs de jugement. Car on le sait depuis longtemps, il est impossible de sécuriser sa connexion WiFi, tout comme il est très facile d’usurper l’adresse IP d’un abonné. En revanche, ce que nous ignorions, c’est que…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -