Clicky

Facebook teste les Instant Articles payants sur Android

Facebook a annoncé le lancement des Instant Articles en 2015. Cette fonctionnalité permettait aux utilisateurs du réseau social d’accéder plus rapidement aux articles publiés sur Facebook sans passer par les liens web habituels grâce à une technologie développée par la firme.

Repérables grâce à un petit éclair situé en haut à droite de l’image, les Instant Articles viennent de recevoir une mise à jour notable sur Android.

facebook-wifi

Facebook est effectivement en train de tester une fonction visant à diffuser des Instant Articles payants sur Android.

Les Instant Articles payants en test sur Android

Cette décision a été prise par la firme de Menlo Park pour reconquérir la presse et les médias qui s’estiment perdants depuis la diffusion de leurs articles sur Instant Articles. Pour pouvoir lire certains articles, les utilisateurs devront maintenant mettre la main à la poche et souscrire à un abonnement payant.

À l’heure actuelle, une dizaine de grands éditeurs de presse ont accepté de collaborer avec Facebook pour cette phase de test. Parmi ces groupes de presse, il y a le Parisien, Bild, le Spiegel, le Telegraph ou encore le Boston Globe. Les lecteurs de ces sites ne pourront plus avoir accès aux articles de ces éditeurs sans abonnement.

Lorsqu’ils cliqueront sur un de leurs Instant Articles, un extrait de l’article qu’ils voudront lire s’affichera sur leur écran ainsi qu’une proposition d’abonnement pour pouvoir le lire en intégralité. Les utilisateurs auront le choix entre deux types d’abonnements : le Metered qui leur permettra de bénéficier de 10 articles offerts et le Freemium avec lequel ils auront droit à des contenus gratuits que l’éditeur lui-même aura choisis.

Aucune collaboration en vue avec Apple

Pour le moment, ce changement n’est valable que pour les utilisateurs d’Android. Le réseau social de Mark Zuckerberg n’a pas réussi à conclure d’accord avec Apple en raison du partage des revenus.

La firme de Tim Cook réclame en effet 30% des sommes engrangées par chaque application présente sur l’App Store.

Si l’objectif de Facebook est de faire venir les partenaires et de fidéliser ses lecteurs, certains restent sceptiques face à cette nouvelle stratégie qui pourrait susciter le mécontentement des utilisateurs habitués aux articles gratuits.

L’avenir nous dira si oui ou non cette nouvelle offre réussie à Facebook.

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !