Clicky

Facebook veut lire dans vos pensées

À l’occasion de F8, la conférence annuelle de Facebook pour les développeurs, le groupe a mis au grand jour les deux projets de modes de communication futuristes sur lesquels son laboratoire d’innovation Building 8 travaille actuellement. Le système visera notamment à décoder les pensées des internautes pour ensuite les retranscrire. Ces projets ambitieux seraient viables d’ici deux ans.

Facebook compte mettre en place un système innovant qui éviterait à ses utilisateurs de parler ou de taper sur le clavier. Ce mode de communication serait destiné à interpréter les signaux cérébraux pour les convertir en texte.

FB Pensées

L’objectif premier de ces initiatives est de rendre encore plus « naturelles » nos interactions avec les tablettes, les smartphones et les ordinateurs.

Facebook veut convertir vos pensées en message

Afin de réussir à mettre en place le système d’ici les deux prochaines années, le réseau social fondé par Mark Zuckerberg mobilise 60 scientifiques et ingénieurs, spécialisés des technologies de l’intelligence artificielle. Ils misent sur une technologie capable de décoder cent mots par minute.

Ladite technologie serait capable de transcrire momentanément les messages que l’internaute souhaiterait écrire. Ce qui lui éviterait de perdre trop de temps à les taper sur un écran tactile. Donc, en plus de la performance technique, les habitués de Facebook profiteront d’un gain de temps considérable.

Le deuxième projet de communication futuriste de la firme de Menlo Park a été évoqué lors de la conférence F8 par Regina Dugan, une responsable du groupe. Il s’agirait d’un système visant à transmettre directement les ondes cérébrales en les faisant ressentir à l’internaute sur sa peau.

Un système de communication par la peau

Elle reconnait que le développement de ce type de technologies demanderait du temps. Néanmoins, elle affirme que « Bientôt, il pourrait être possible pour moi de penser en mandarin, et pour vous de le ressentir immédiatement en espagnol. »

« Cela pourrait un jour devenir une prothèse de langage pour les personnes souffrant de troubles de la communication ou un nouveau moyen de donner des instructions dans la réalité augmentée » a-t-elle ajouté.

Pour sa part, Marck Zuckerberg a publié sur le réseau social un message qui indique que « Un jour, nous voulons le transformer en une technologie portable, qui puisse être produite à grande échelle. »

Mots-clés facebooknopubweb

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !