Facebook : les publications de 14 millions d’utilisateurs rendus public par un bug

Facebook enchaîne les faux pas depuis le début de l’année et la tendance ne semble pas être sur le point de s’inverser. Cette fois, un bug du réseau social a rendu publiques les publications de 14 millions de ses utilisateurs le mois dernier, et ce, pour une durée de 4 jours.

L’annonce de ce bug a été faite le 7 juin 2018 par la plateforme sociale qui multiplie les controverses ces derniers temps.

facebook-wifi

« Nous avons récemment repéré un bug informatique qui suggère automatiquement de rendre publics les messages créés par certaines personnes. » a expliqué Erin Egan, chargée des questions de vie privée chez Facebook.

Cette faille serait survenue alors que le réseau social travaille sur une nouvelle façon de partager les éléments du profil des utilisateurs. Facebook se serait bien passé de cette mauvaise publicité.

Un bug qui aura duré 4 jours

Le réseau de Facebook a été affecté par ce bug du 18 au 27 mai 2018. La plateforme s’est hâtée de prendre la situation en main et a pu résoudre le problème le 22 mai.

Toutefois, il aura fallu 5 jours supplémentaires pour rendre tous les messages privés et les rendre visibles uniquement aux « Amis. »

« Nous avons résolu ce problème et avons commencé à prévenir toutes les personnes affectées et à leur demander de vérifier tous les messages qu’elles ont postés durant cette période. » a déclaré Erin Egan.

Facebook présente ses excuses

Suite à cet incident, Facebook s’est empressé de publier un communiqué pour s’excuser et pour rassurer ses utilisateurs. « Le bug n’a pas eu de répercussions sur ce que les gens avaient publié précédemment et ils pouvaient toujours choisir l’audience de leur publication. Aucun post privé n’a donc été rendu public. »

D’après Facebook, le bug aurait touché les utilisateurs qui avaient des photos à la une sur leur profil. Pour s’assurer que tout soit bien rentré dans l’ordre, les 14 millions d’utilisateurs touchés par le bug ont reçu une notification les incitant à se rendre sur une page où ils pourront voir les publications qui ont été touches.

Après toutes les erreurs commises par Facebook ces derniers mois, c’est à se demander quelle et quand sera la suivante. En tout cas, la patience et la confiance des utilisateurs sont mises à rude épreuve au fil des révélations.

Mots-clés facebook