Clicky

Facebook Live : nouveau cas de suicide en direct

Facebook Live a encore une fois été le théâtre d’un terrible drame en début de semaine. Un homme de quarante-neuf ans originaire de l’Alabama s’est en effet tiré une balle dans la tête en direct sur la plateforme. La vidéo serait restée en ligne pendant plusieurs heures avant d’être retirée par les modérateurs de l’entreprise.

Le drame s’est déroulé à Robertsdale, un village de quelques milliers d’habitants situé dans le compté de Baldwin, au sud de l’Alabama.

Suicide Facebook Live

James M. Jeffrey, un homme de 49 ans, a lancé la diffusion d’un direct avec Facebook Live un peu plus tôt dans la semaine.

Facebook Live a été le théâtre d’un nouveau drame

Passée quelques minutes, l’homme a attrapé un fusil et il l’a braqué en direction de sa tête avant de presser la queue de détente de l’arme. Le coup est parti et toute la scène a été retransmise en direct sur le réseau social.

La police du comté n’a pas été prévenue tout de suite. Une femme a en effet contacté le bureau de shérif quelques heures plus tard pour demander à la police d’envoyer quelqu’un au domicile de son ancien petit ami. Elle était effectivement inquiète de ne pas avoir de ses nouvelles et elle a notamment déclaré qu’elle avait tenté de le joindre par téléphone à plusieurs reprises, sans succès. Plusieurs agents ont donc été envoyés au domicile de l’homme.

Ces derniers étaient en route lorsque le bureau du shérif a reçu des informations portant sur un suicide filmé en direct sur Facebook Live.

Les agents ont tout de suite fait le rapprochement et ils ont donc contacté les secours afin de venir en aide à l’homme. En pure perte. James était en effet décédé depuis plusieurs heures au moment de leur arrivée.

La police a tout de même décidé d’ouvrir une enquête afin de déterminer les circonstances exactes du drame. La vidéo a ainsi été saisie, de même pour tous les équipements électroniques de la victime. Le corps a été transporté pour sa part à la morgue en vue de subir une autopsie.

La vidéo serait restée en ligne pendant deux heures avant d’être supprimée

Il ne s’agit évidemment pas d’un cas isolé. Facebook Live est en effet souvent le théâtre de tels drames. Plusieurs suicides ont ainsi été diffusés en direct sur la plateforme, mais également des agressions. Dans ce cas précis, les modérateurs de la plateforme sont intervenus assez vite et la vidéo a ainsi été supprimée au bout de deux heures. Toutefois, entre temps, environ un millier de personnes ont pu la visionner.

Facebook s’est souvent exprimé sur cette délicate question par le passé et la firme a reconnu elle-même qu’il était extrêmement difficile de repérer ces contenus au moment de leur diffusion. Malgré les puissants algorithmes développés par ses ingénieurs, l’entreprise a encore du mal à analyser les contenus vidéos. Mark Zuckerberg ne désespère pas cependant et il a ainsi annoncé au début de l’année que ses équipes étaient en train de travailler sur une intelligence artificielle capable d’analyser en temps réel les séquences diffusées en direct sur la plateforme.

Le projet est cependant loin d’être finalisé et il ne le sera sans doute pas avant plusieurs mois, dans le meilleur des cas. En attendant, Facebook invite toutes les personnes confrontées à de tels contenus à les signaler aux modérateurs par la voie habituelle.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.