Clicky

Facebook Live : un homme de l’Ohio arrêté pour menaces

Facebook Live s’est retrouvé bien malgré lui mêlé à de nombreux faits divers depuis le lancement de la solution. Face à la situation, les autorités ne prennent plus aucun risque et un homme a ainsi été arrêté au début du mois pour avoir diffusé des menaces sur la plateforme.

Facebook Live est un outil fantastique à bien des égards. Dans les années 90, personne n’aurait ainsi pensé que nous serions un jour en mesure de diffuser des vidéos en direct à travers le monde à l’aide d’un simple smartphone.

Prison Selfie

En dépit de ses nombreuses et indéniables qualités, la plateforme s’est cependant retrouvée ces derniers mois au cœur de plusieurs faits divers.

Facebook Live, un outil souvent critiqué

Plus tôt dans l’année, une femme originaire de Bangkok a ainsi utilisé la solution pour filmer son propre suicide, à la stupeur générale. L’été dernier, plusieurs hommes se sont filmés en train de frapper violemment un passant attaché à une clôture, sans la moindre raison, quelques semaines à peine après la diffusion d’une agression sexuelle en direct.

Et puis, bien sûr, il y a eu l’histoire de Steven Stephens, un homme qui s’est filmé en train de tuer un septuagénaire en pleine rue avant de prendre la fuite au volant de sa voiture. L’affaire avait fait scandale et elle avait aussi valu au géant des réseaux sociaux d’âpres critiques.

C’est toujours le cas d’ailleurs puisque la famille de la victime a récemment décidé de déposer une plainte. Elle accuse en effet l’entreprise de ne pas avoir pris au sérieux les menaces proférées par le meurtrier durant les semaines précédant son crime.

Facebook a mis en place plusieurs mesures afin d’éviter que de tels débordements ne se reproduisent et l’entreprise a ainsi affirmé à plusieurs reprises travailler en étroite collaboration avec les autorités.

Il semblerait que ce soit bien le cas et c’est précisément ce que prouve cette nouvelle affaire.

Une arrestation consécutive à la diffusion d’un live

Raynard Clayton, un homme originaire d’Akron dans l’Ohio, a diffusé un peu plus tôt dans l’année un live de vingt minutes dans lequel il a proféré de graves menaces. Il a notamment évoqué son intention d’agresser et de tuer un autre individu de sa connaissance.

D’après les informations communiquées par le FBI, Clayton aurait en effet entrepris de fabriquer une bombe artisanale et le Bureau aurait entamé un rapprochement avec une femme de son entourage afin de la faire témoigner contre le suspect.

Clayton aurait entendu parler de l’opération et c’est ce qui l’aurait poussé à proférer ces menaces, des menaces qui ont paradoxalement permis aux autorités de procéder à son arrestation et à sa mise en détention.

Selon Ryan Martin, l’agent du FBI chargé de l’affaire, ces menaces constitueraient une preuve de la dangerosité de l’homme.

Or justement, Clayton se trouvait en liberté conditionnelle pour une affaire de drogue et la diffusion de ce live constituait une rupture des conditions fixées par les autorités. L’homme passera donc devant un tribunal fédéral la semaine prochaine pour répondre de ses actes.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.