Facebook passe aux comptes et aux pages vérifiées

Les réseaux sociaux sont parvenus à s’installer auprès du grand public et les internautes sont désormais des millions – des centaines de millions – à les fréquenter assidument. La plupart d’entre eux écrivent en leur nom, certes, mais on trouve également quelques coquins qui se font passer pour des stars ou pour des entreprises. Afin de clarifier la situation, de nombreux services ont décidé de mettre en place un système de comptes vérifiés pour éviter toute ambiguité. Twitter l’a fait, de même que Google+, mais Facebook manquait encore à l’appel. Cela vient tout juste de changer puisque le géant des réseaux sociaux a annoncé hier soir sur son blog officiel la mise en place d’un système de ce type, un système qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui de ses concurrents.

Tout comme Twitter et Google+, les profils et les pages vérifiés de Facebook ressemblent comme deux gouttes d’eau… aux profils et aux pages habituels. Rien ne les distingue, si ce n’est la présence, sur les premiers, d’un pictogramme qui vient se positionner à droite de leur nom.

Profils et pages vérifiés sur Facebook

Facebook est en train de mettre en place les profils et les pages vérifiés.

Autant le dire franchement, ce dernier est très proche du pictogramme utilisé par Twitter pour marquer ses propres profils vérifiés. Il s’agit d’une simple coche blanche située dans un rond bleu, un rond à peine plus foncé que celui de Twitter. En positionnant le curseur de la souris sur ce pictogramme, l’internaute verra apparaître une simple info-bulle contenant la mention suivante : « Page/Profil vérifié(e) ». Point intéressant, si ce pictogramme apparaîtra directement sur la page ou sur le profil associé, il sera également présent au sein des recherches effectuées sur le service.

Inutile de préciser que tous les utilisateurs ne seront pas forcément concernés par ces profils et ses pages vérifiés. Pour en profiter, il faudra être une personnalité (journaliste, chanteur, célébrité), une grosse société ou bien une instance gouvernementale. En outre, seuls les profils et les pages profitant d’une audience forte pourront y prétendre et autant dire que Facebook n’a pas mis en place de formulaire dédié à la question. Moralité, si vous pensez que vous méritez de profiter de ce merveilleux pictogramme, et bien il faudra prendre votre mal en patience et croiser fort fort les doigts.

Mots-clés facebookweb