Facebook planche sur un projet de téléportation virtuelle

Facebook travaille sur des dizaines de projets différents et ils n’ont pas forcément tous un lien avec le célèbre réseau social. Preuve en est, Mark Zuckerberg et ses acolytes sont actuellement en train de construire un téléporteur. Il devrait rentrer en action dans une dizaine d’années, autour de 2025, mais pas sous la forme que vous pensez.

Pas du tout même puisque cette solution ne nous permettra pas de nous déplacer physiquement d’un point à l’autre en un instant. Si vous pensiez pouvoir échapper au RER D, il faudra donc repasser.

Téléportation Facebook

Facebook veut nous téléporter, mais pas de la façon dont vous pensez.

En réalité, Facebook n’a pas l’intention de téléporter la matière et la solution que la firme est en train de développer se rapproche finalement plus de la… téléportation virtuelle.

Le téléporteur de Facebook ne sera pas capable de déplacer la matière, uniquement notre esprit

La firme a dépensé plusieurs millions de dollars l’année dernière pour mettre la main sur une société du nom de Oculus VR et elle compte bien rentabiliser son investissement en utilisant la technologie développée par cette dernière pour enrichir ses propres produits.

Cette solution de téléportation virtuelle en est un très bon exemple.

Facebook va effectivement utiliser le casque Oculus Rift pour nous permettre d’être où nous voulons, avec la personne de notre choix, sans avoir à nous soucier des frontières géographiques ou de la distance qui nous sépare.

Du moins selon Mike Schroapfer, le CTO de l’entreprise.

Pour parvenir à ses fins, le géant des réseaux sociaux va devoir pallier à toutes les limitations propres à la réalité virtuelle, comme le fait de pouvoir se regarder ou de pouvoir voir les autres.

Facebook n’a pas donné plus de détails malheureusement mais ces déclarations prouvent au moins une chose : l’Oculus Rift et toute la technologie développée par Oculus VR occupent une place de choix dans la (future) stratégie de la firme.

Cela veut aussi dire que cette initiative devrait largement contribuer à démocratiser la réalité virtuelle. Facebook est à l’heure actuelle le réseau social le plus fréquenté au monde et il attire ainsi chaque jour plus d’un milliard d’utilisateurs uniques. Il dispose donc d’une force de frappe conséquente.

Rappelons pour finir que le casque Oculus Rift devrait sortir au premier trimestre de l’année prochaine. Son constructeur n’a pas encore dévoilé son prix de vente.

Via