Facebook pourra bientôt débloquer votre compte avec la reconnaissance faciale

Facebook teste en ce moment une nouvelle fonctionnalité avec la reconnaissance faciale pour récupérer l’accès à un compte Facebook bloqué. Comme la firme de Mark Zuckerberg dispose sa propre version de Face ID d’Apple, le visage sera utilisé pour vérifier l’identité d’un utilisateur.

Cette fonction s’avère être utile lorsqu’on ne peut pas recevoir des SMS d’authentification ou tout simplement lorsqu’on perd l’accès au compte de messagerie.

Facebook

Dans une réponse envoyée à TechChrunch, Facebook confirme bien ce test. «Nous testons une nouvelle fonctionnalité pour les personnes qui veulent rapidement et facilement vérifier la propriété du compte pendant le processus de récupération du compte. Cette fonctionnalité optionnelle n’est disponible que sur les périphériques que vous avez déjà utilisés pour vous connecter. C’est une autre étape, parallèlement à l’authentification à deux facteurs par SMS, qui prennent pour s’assurer que les propriétaires de compte peuvent confirmer leur identité« .

D’autres méthodes utilisées pour récupérer un compte

Grâce à cette nouvelle méthode, Facebook ne fait que simplifier les moyens pour récupérer son compte. Au cours de ces dernières années, le réseau social a essayé plusieurs façons de récupérer un compte bloqué.

Parmi celles-ci figurent l’identification de photo des amis ou encore la désignation de plusieurs « amis de confiance ». Ces amis recevront à votre place un code pour débloquer votre compte. Cette technique est intéressante, mais elle suppose de s’appuyer totalement sur des personnes tierces.

La technologie de reconnaissance faciale imaginée par Facebook pourrait donc s’imposer comme un très bon complément en permettant à des personnes victimes de piratage de retrouver un accès à leur compte sans pour autant avoir besoin de passer par d’autres utilisateurs.

Plusieurs questions se posent cependant. La première a trait aux données collectées par la plateforme. Les informations biométriques sont sensibles et on peut raisonnablement s’interroger sur le fait de les confier à un groupe privé comme Facebook.

Par ailleurs, la reconnaissance faciale est souvent réputée pour avoir du mal à identifier des visages à peaux noires et métisses. Ce qui s’explique par le fait qu’elle repose sur des algorithmes développés à partir de visages principalement blancs.

Est-ce le cas pour la technologie développée par Facebook ? Serait-elle plus sophistiquée et robuste ? Pour le moment, il est trop tôt pour le dire.

Mots-clés facebook