Facebook reconnaît que des millions de mots de passe étaient visibles pendant plusieurs années

Pas un jour sans qu’un nouveau scandale impliquant Facebook ne soit publié dans la presse. Il faut dire que le réseau social fait preuve d’un manque de transparence évident et sa gestion des données privées s’avère souvent problématique. Le plus gros scandale de Facebook reste celui de Cambridge Analytica qui a fait comparaître Mark Zuckerberg devant le Congrès américain. Lors de cette affaire, les données privées de millions d’utilisateurs ont été pillées et exploitées pour influencer le Brexit, mais aussi les élections américaines. Et aujourd’hui, c’est un nouveau scandale qui a été révélé par Krebs on Security.

Pendant de nombreuses années, plusieurs millions d’utilisateurs ont vu leurs mots de passe exposés, visibles.

facebook-rencontre-amis2

Une information que Facebook n’a pas démentie – et a même confirmé dans une note de blog.

Facebook reconnaît ses torts sur son blog

C’est Krebs on Security qui révèle ce nouveau scandale autour de Facebook. Le réseau social affichait entre 200 et 600 millions de mots de passe tandis que n’importe quel employé pouvait y accéder. Une personne extérieure pouvait éventuellement mettre la main sur ces données sensibles. Dans sa note de blog, Facebook rassure en expliquant que les mots de passe n’ont pas été récupérés, par quelqu’un d’extérieur ou un employé interne, et le problème repéré en janvier.

Toujours dans une démarche de transparence, Facebook affirme que la faille a été corrigée : les 200 à 600 millions d’utilisateurs devraient bientôt être contactés pour être informés de la situation. Facebook a également vu les mots de passe Instagram être exposés. Les utilisateurs concernés devront donc changer ces derniers rapidement, pour plus de sécurité.

Cette décision de Facebook va dans le sens de sa nouvelle politique de transparence. Face aux nombreux scandales, Mark Zuckerberg semble vouloir communiquer au maximum sur les potentiels problèmes qui peuvent fuiter dans la presse et susciter la défiance des utilisateurs.

En publiant sur son blog, Facebook prend les devants face à cette affaire de millions de comptes exposés et qu’une personne extérieure (ou interne) aurait pu utiliser.

Fin 2018, Facebook comptait plus de 2 milliards d’utilisateurs. La fourchette entre 200 et 600 millions d’utilisateurs est donc conséquente et demandait une réaction rapide du réseau social.

Mots-clés facebook