Facebook : restriction d’âge pour les publicités d’accessoires d’armes à feu

Facebook a dû faire face à plusieurs problèmes liés à sa politique de protection des données de ses utilisateurs ces derniers temps. À part l’affaire Cambridge Analytica, le réseau social a malencontreusement rendu publiques des publications privées de près de quatorze millions de personnes.

Le service a également dû se mettre dans la norme avec la mise en place du règlement général de protection des données (GDPR) qui a entraîné l’application de nouvelles règles de protection des informations personnelles des utilisateurs en Europe.

Malgré ces problèmes qui ont entaché sa réputation et celle de son entreprise, Mark Zuckerberg multiplie les efforts pour redorer son image et regagner la confiance de ses utilisateurs. Le fondateur de Facebook souhaite améliorer sa plateforme en restreignant le plus possible les contenus violents, choquants et non adaptés à la communauté sociale.

Cette fois-ci, la plateforme a pris pour cible les publicités d’armes à feu qui seront désormais restreintes sur le réseau social. Ces annonces n’apparaîtront plus dans le journal des utilisateurs âgés de moins de dix-huit ans.

Protéger les mineurs de la violence armée

Cette mise à jour de la politique publicitaire de Facebook arrive en marge des violences armées qui se propagent à travers le monde et, plus particulièrement, aux États unis avec les fusillades qui ont eu lieu dans des établissements scolaires en Floride, au Texas, à Santa Fe, à Parkland et dans d’autres villes.

Dorénavant, le réseau social interdit les publicités de vente d’armes sur sa plateforme. Facebook va plus loin avec cette mesure qui s’appliquera à partir du jeudi 21 juin 2018 et qui restreindra aussi les annonces concernant les accessoires d’armes qui étaient auparavant admises sur le réseau.

Une limitation de visibilité pas au gout des commerçants d’accessoires d’armes à feu

L’objectif de Facebook n’est pas d’interdire l’accès de ces publicités d’accessoires d’armes sur sa plateforme, mais d’en limiter la visibilité aux utilisateurs de plus de dix-huit ans. Facebook appliquera une restriction d’âge sur les annonces de ventes d’accessoires d’armes de telle sorte qu’aucun utilisateur mineur ne puisse les visionner.

Facebook a déjà mis des exemples d’annonces autorisées et non autorisées sur la plateforme lors de la mise à jour de politique publicitaire. On peut voir par exemple que les annonces montrant des armes à air comprimé, des fusils de paintball ou encore des munitions et des armes à feu sont interdites d’accès sur Facebook.

Seules, les publicités concernant les frondes, les étuis, les lunettes, les lampes torches ou les peintures pour armes à feu seront tolérées mais dans ce cas, la restriction d’âge s’applique.

Mots-clés facebookweb