Clicky

Facebook sera peut-être bientôt capable de savoir si nous sommes riche ou pauvre

Facebook en sait déjà beaucoup sur nous mais il pourrait bientôt être en mesure de deviner vos revenus si une technologie nouvellement brevetée par la plateforme se concrétise.

Le leader mondial des médias sociaux veut construire un système qui recueille certaines données personnelles des utilisateurs. Cela concerne des informations comme l’éducation, la propriété, l’utilisation d’internet ou la localisation afin de prédire le statut socio-économique.

Le brevet a été déposé le 27 juillet 2016 mais il vient d’être rendu public le 1er février 2018. Le brevet suggère l’utilisation d’un algorithme qui peut aider à améliorer les capacités de ciblage de Facebook. Grâce à cette nouvelle technologie, le site de réseautage social pourra envoyer des publicités plus pertinentes et plus ciblées aux utilisateurs.

Bien évidemment, cette nouvelle est déjà source de polémiques sur la toile et attire la désapprobation des internautes.

Un algorithme capable d’évaluer la catégorie socio-économique

Facebook a déposé une demande de brevet pour une technologie qui détectera automatiquement le statut socio-économique des utilisateurs. L’algorithme qui sera utilisé devrait également être capable de les classer dans l’une des trois catégories suivantes : classe ouvrière, classe moyenne ou classe supérieure.

« En prédisant les groupes socio-économiques des utilisateurs, Facebook sera en mesure d’aider les tiers à présenter le contenu sponsorisé aux utilisateurs cibles. » lit-on dans le brevet. « Les tiers sont en mesure de promouvoir efficacement leurs produits ou services, et le système en ligne peut offrir une expérience utilisateur plus engageante aux utilisateurs. » ajoute-t-il.

Les risques de cette technologie pour les utilisateurs

Étant donné que le géant des réseaux sociaux a déjà rendu public le dépôt du brevet pour cette nouvelle technologie, il n’y a peu de doute quant au fait qu’elle sera utilisée. Cependant, il n’est toujours pas clair si le brevet sera réellement utilisé pour le ciblage des utilisateurs. Le niveau d’exploitation des données utilisateurs reste également inconnu. Selon toute vraisemblance, Facebook pourrait également prendre en considération d’autres informations.

L’historique de voyage d’une personne, le type d’appareil dont dispose l’utilisateur, le nombre d’appareils connectés à internet et le niveau d’éducation le plus élevé pourraient donc être utilisés pour connaître leur statut socio-économique. La collecte de données pourrait même aller plus loin en exploitant les informations données par les actions effectuées par l’utilisateur sur le réseau social. Même les images et photos personnelles des internautes pourraient être exploitées.

Mots-clés facebookweb

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.