Facebook sert aussi à retrouver les ours en peluche perdus

Facebook sert à plein de choses, et notamment à retrouver des ours en peluche égarés par leur(s) propriétaire(s). À les retrouver, mais aussi à leur faire vivre de magnifiques aventures.

Eleanor Dewald n’a que huit ans, mais elle voyage très souvent avec ses parents. La semaine dernière, toute la petite famille a ainsi pris l’avion pour revenir chez eux, à Détroit. Le vol s’est bien passé et il est arrivé à l’heure à l’aéroport métropolitain de la ville. Après avoir regagné le plancher des vaches, notre héroïne et ses parents ont pris un taxi pour revenir chez eux.

Teddy: photo 1

Teddy a vécu de belles aventures avec son nouveau copain.

Tout s’est très bien passé, donc, mais la situation a pris une toute nouvelle tournure au moment du coucher.

Eleanor a perdu son ours en peluche durant un voyage

Eleanor avait en effet perdu son ours en peluche, Teddy, durant le voyage.

Problématique, d’autant que les deux amis étaient inséparables. L’ours accompagnait en effet la petite fille depuis l’enfance. Trish, la mère, a donc pris les choses en main et elle a défait tous les bagages afin de retrouver la peluche. En pure perte, malheureusement. L’ours était introuvable.

À court d’idée, elle a donc pris son téléphone et elle a appelé l’aéroport et plus précisément la division en charge des objets perdus. Son interlocuteur lui a promis de faire le maximum, tout en la prévenant que la démarche avait peu de chances d’aboutir.

L’aéroport métropolitain de Détroit et effectivement un hub majeur pour Delta Air Lines et il possède environ six pistes et deux terminaux. Chaque année, il voit passer plusieurs dizaines de millions de passagers et la plupart des objets perdus finissent dans leurs poches ou à la poubelle.

Trish a alors eu l’idée un peu bizarre de lancer un appel sur Facebook. Elle avait en effet entendu parler de plusieurs histoires similaires et elle a donc récupéré une photo de l’ourson pour la partager ensuite sur son profil, avec un message expliquant toute l’affaire.

Un message plutôt drôle au demeurant :

How might one go about posting an amber alert for a missing Teddy? Last seen: Detroit Metro Airport North Terminal on 12/21/16 at 6:05pm. Looks similar to the one pictured though more….ahem… »loved ».
Name: Teddy
Sex: nonconforming
Height: approximately 12″
Race: bear
Weight: negligible
Reward: 8 year old girl child’s undying appreciation
If seen, contact parental units of said girl child.
Authorities (DTW lost and found/airline lost and found) have been notified. #operationteddy

Sa mère a lancé un appel sur Facebook

Trish est une fervente utilisatrice de Facebook et elle utilise notamment la plateforme pour rester en contact avec les membres de sa famille, et aussi avec ses anciens camarades de classe.

Elle ne le savait pas, mais l’un d’entre eux travaille depuis plusieurs années pour l’aéroport de Détroit. Steven, c’est son nom, a donc vu passer le message et il a immédiatement foncé au bureau des objets perdus le lendemain dans l’espoir de retrouver Teddy. En pure perte, malheureusement.

Il n’en est cependant pas resté là et il a ainsi suivi le parcours emprunté par Eleanor et ses parents. L’initiative a fini par payer et il a ainsi retrouvé l’ourson, perché sur une poubelle.

Il n’a malheureusement pas pu le rapporter tout de suite à la petite fille, car il devait prendre son quart. Du coup, il a profité de l’occasion pour faire faire le tour du propriétaire à la peluche et il a immortalisé ses aventures avec une dizaine de photos, des photos qu’il a bien évidemment partagées sur Facebook afin de permettre à Eleanor de suivre ses aventures.

Alors forcément, les collègues de Steven l’ont regardé un peu bizarrement, mais il a expliqué au Detroit Free Press que cela ne l’avait pas plus dérangé que cela. Père de deux petits garçons, il comprend tout à fait l’importance que peuvent avoir les peluches dans la vie des enfants et sa priorité était donc de ramener Teddy à la maison, sain et sauf.

Une belle histoire de Noël, en somme.

En attendant, si je peux donner un conseil aux futurs parents, c’est d’acheter le futur doudou de leur enfant en double ou même en triple. Juste au cas où vous auriez moins de chance que Trish et son mari.

Teddy: photo 2 Teddy: photo 3 Teddy: photo 4 Teddy: photo 5 Teddy: photo 6

Mots-clés facebookweb