Clicky

Facebook teste des effets en réalité augmentée adaptés à tout le corps

Dans le domaine des effets en réalité augmentée, Snapchat avait pris de l’avance sur ses compères. Si au départ, le monopole de cette technologie était détenu par le réseau social, il semblerait que les choses seraient amenées à changer.

On apprend que Facebook travaille sur une option capable de produire des effets en réalité augmentée sur la totalité du corps.

Actuellement, les grandes firmes telles qu’Apple et Google se concentrent sur la conception de smartphones compatibles à la réalité augmentée afin de faire vivre de meilleures expériences à leurs utilisateurs. Ne voulant pas être mis de côté, le réseau social de Mark Zuckerberg a décidé de se concentrer à son tour sur cette technologie.

Les effets destinés uniquement au visage ne sont plus une nouveauté et Facebook en est conscient. Pour innover, la plateforme a décidé de concevoir des filtres destinés à tout le corps.

En pleine phase de recherches

Apple et Google ont conçu respectivement l’ARKit et l’ARCore pour permettre aux développeurs du monde entier de créer plus facilement des options et des applications de réalité augmentée pour rendre l’expérience utilisateur plus agréable. L’équipe « AI Camera Team » de Facebook n’est pas en reste. Elle développe un système de tracking pour le corps entier à partir de la caméra de votre smartphone.

Facebook utilise la technologie Mask R-CNN pour la détection d’objets et la différenciation.

Grâce à cette technologie, la caméra de votre mobile pourra suivre de façon précise tous les mouvements de chaque partie du corps humain et voir comment ils interagissent avec le décor se trouvant autour de lui. L’AI Camera Team a déclaré que ce modèle est encore dans sa phase de recherche. L’avantage est qu’elle ne fait quelques mégabytes et qu’elle pourra fonctionner en temps réel sur un smartphone.

Des possibilités plus larges

Certes, la réalité augmentée appliquée à tout le corps n’est pas une grande nouveauté. Facebook compte se démarquer de façon exponentielle en augmentant les possibilités de sa technologie par rapport à ce qui se fait déjà en ce moment.

Le réseau social mise notamment sur la portabilité de sa technologie. Toutefois, le développement de cette technologie n’est pas des plus simples. D’après l’équipe de Facebook, les différentes poses, les formes du corps et les variations entre deux corps humains sont difficiles à identifier et à mesurer.

Pour ceux qui seraient qualifiés et qui voudraient travailler sur la conception de cette technologie, Facebook recrute actuellement un stagiaire.

Mots-clés facebookweb

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.