Clicky

Facebook : un homme recherché s’est rendu à la police suite à un défi

Michael Zaydel était recherché par la police depuis quelques semaines et il avait promis de se rendre si la police locale parvenait à totaliser plus de mille partages sur une publication. Il a respecté sa parole.

L’affaire remonte au début du mois. Un homme utilisant le pseudonyme de Champagne Torino a commencé à poster des messages agressifs sur la page Facebook de la police du canton de Redford pour se moquer des policiers et de leurs diverses actions.

Facebook Police

Afin de créer un lien de proximité avec les habitants de la région, les agents affectés au canton ont en effet choisi de lancer une page sur le célèbre réseau social et de l’alimenter fréquemment.

Tout est parti d’un simple défi lancé sur Facebook

Cette initiative n’a cependant pas été du goût de Michael Zaydel, un homme de vingt-et-un ans recherché pour plusieurs délits mineurs et ce dernier a donc commencé à s’en prendre aux autorités en utilisant une fausse identité.

La police du canton n’a cependant pas été dupe et elle a fini par faire le lien entre Champagne Torino et Michael Zaydel.

Démasqué, ce dernier les a donc mis au défi de totaliser mille partages sur une publication tout en leur promettant de se rendre et de leur payer des beignets s’ils arrivaient à dépasser ce seuil. Contre toute attente, les policiers ont accepté la proposition et ils ont donc faire appel à leur communauté pour remporter le défi.

La publication a atteint la barre des mille partages en moins d’une heure

Les internautes ont répondu présents et le seuil des mille partages a été atteint en moins d’une heure. Depuis, la publication associée au défi a dépassé la barre des quatre mille partages et des cinq cents commentaires.

Michael Zaydel a disparu de la circulation pendant plusieurs jours avant de réapparaître comme par magie… à la porte du poste de police, un sac rempli de beignets à la main.

L’homme a ensuite été présenté devant un tribunal pour répondre de ses actes et il a été condamné à une peine de huit semaines d’emprisonnement. À l’issue de cette peine, il devra payer diverses amendes correspondant aux charges retenues contre lui… ou retourner en prison pour quatre semaines.

Bien sûr, cette histoire a rapidement fait le tour de la toile et des médias.

Mots-clés facebookinsoliteweb

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.