Facebook va diffuser des publicités au milieu des vidéos

Facebook a massivement investi dans la vidéo ces derniers temps et le moment est visiblement venu pour la firme de récolter les fruits de ses investissements. Elle va en effet commencer à diffuser de la publicité au milieu des séquences. Cela vaut pour les vidéos partagées sur la plateforme, mais également pour les diffusions en live.

Les informations de Recode étaient donc vraies, le géant des réseaux sociaux s’apprête bien à diffuser de la publicité dans les vidéos.

Pubs Facebook

Facebook va diffuser de la publicité dans les vidéos.

Facebook a en effet confirmé ce point par la voie officielle, en publiant une note sur un de ses sites.

Facebook et la vidéo, une belle histoire d’amour

La fonction n’est cependant pas encore disponible chez tous les utilisateurs de la plateforme. Comme indiqué dans le communiqué, pour le moment, le réseau social a lancé un test avec une poignée d’éditeurs américains.

Il faudra donc attendre de longues semaines avant que cette fonction ne soit déployée sur l’ensemble des profils des utilisateurs.

Ce que l’on sait, en revanche, c’est que les éditeurs auront la possibilité de définir une ou plusieurs pauses publicitaires au sein de leurs vidéos. Il leur faudra cependant respecter les conditions fixées par l’entreprise.

La diffusion de ces publicités pourra ainsi commencer vingt secondes après le début de la lecture de la vidéo. En outre, ces entractes publicitaires devront être espacés d’au moins deux minutes.

Attention cependant, car ces quotas sont uniquement valables pour les séquences partagées sur la plateforme. Le système sera un peu différent pour les vidéos diffusées en direct. L’éditeur trouvera ainsi un nouveau bouton placé au sein de l’interface de l’application et il devra cliquer ou appuyer dessus pour insérer manuellement un spot publicitaire au sein de sa diffusion. En revanche, cette fois, il devra attendre au moins quatre minutes afin de le faire.

Des publicités pour les lives et pour les vidéos partagées

Ce n’est pas la seule limitation, car les annonces suivantes devront être insérées avec un minimum de cinq minutes d’intervalle.

Cette fonction ne sera pas déployée sur tous les comptes non plus. Pour en profiter, l’utilisateur devra être à la tête d’une page ou d’un profil possédant 2 000 abonnés et avoir totalisé 300 spectateurs simultanés durant une diffusion récente.

La répartition des revenus se fait sur une base assez commune. L’éditeur touchera 55 % de la somme et le reste sera reversé à Facebook. À terme, ce format devrait aussi être étendu aux vidéos à la demande.