Facebook va prendre en compte le temps de lecture de vos publications

Facebook est actuellement en train de travailler sur une nouvelle version de son algorithme. Elle sera déployée dans ces prochaines semaines et elle prendra en compte le temps de lecture de vos publications pour déterminer leur importance et leur impact auprès des autres utilisateurs de la plateforme.

Je ne vous apprendrai sans doute rien en vous le disant mais le réseau social s’appuie actuellement sur plusieurs critères pour calculer la valeur d’une publication. Des critères comme le nombre de likes ou de commentaires, par exemple.

Temps de lecture Facebook

Facebook va bientôt prendre en compte le temps de lecture d’une publication pour déterminer son importance.

Après tout, si un post provoque des réactions, c’est qu’il mérite d’être mis en avant non ?

Facebook veut désormais se concentrer sur les contenus partagés, et plus uniquement sur les interactions qu’ils suscitent

Bien sûr, mais Facebook ne compte pas en rester là et il va ainsi bientôt ajouter une nouvelle variable à sa grande équation : le temps de lecture. Et attention car elle concernera tous les types de posts et donc les textes, les photos, les vidéos et même les liens.

L’idée, finalement, c’est de déterminer avec précision le taux de rétention d’un post  pour déterminer l’impact qu’il a auprès des utilisateurs.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est plutôt une bonne nouvelle pour les éditeurs. A l’heure actuelle, les pages totalisant des millions de fans sont nettement avantagées par rapport aux autres car leurs publications génèrent plus facilement des interactions.

Ce nouvel algorithme va permettre à Facebook de déterminer avec précision la qualité d’un contenu et une petite page pourra par conséquent toucher un public plus large si elle soigne ses publications.

L’intérêt est évident pour Facebook. Si la plateforme met en avant les contenus les plus intéressants et les plus lus, elle pourra aussi garder captif ses utilisateurs.

Maintenant, il faudra tout de même attendre le déploiement de cette mise à jour pour connaître ses répercussions réelles.

Via

Mots-clés facebookweb