Facebook va vous aider à oublier votre ex

Facebook est en train de tester une nouvelle fonction assez.. particulière aux Etats-Unis. Elle va effectivement aider les utilisateurs du service à oublier leur ex en masquant certains contenus. L’idée étant évidemment de vous aider à faire le deuil de votre relation. Magnifique, mais cet outil n’est pas encore disponible en Europe, ni même en France.

Comme à l’accoutumée, le géant des réseaux sociaux a opté pour un déploiement progressif et il préfère tester cette fonction auprès d’un panel d’utilisateurs restreint avant de l’activer sur nos comptes.

Rupture Facebook

Facebook va vous aider à tourner la page après une rupture amoureuse.

Difficile d’être surpris puisqu’il a toujours procédé de la sorte par le passé. Parfois, il lui arrive même de tester des fonctions en avant-première chez nous, d’ailleurs.

Facebook veut vous aider à faire le deuil de votre relation

Enfin, ce n’est pas le sujet de cet article. Pas du tout, même.

Si vous avez un compte sur Facebook, alors vous devez sans doute savoir que le service permet à ses utilisateurs de renseigner leur situation amoureuse. Ils peuvent ainsi se déclarer célibataire, en couple ou… dans une situation « compliquée ».

La fonction évoquée un peu plus haut s’activera automatiquement lorsqu’une personne changera son statut amoureux pour indiquer la fin d’une relation. Le service affichera alors une série d’options pour lui permettre de gérer facilement toutes les publications en lien avec son ex.

Là, il pourra demander au service de masquer tous les messages publiées par son ancienne relation. Cela vaut pour ses statuts, bien sûr, mais également pour ses photos et pour ses vidéos. Mieux, il aura aussi la possibilité de modifier ses anciens contenus pour faire disparaître toutes les publications sur lesquelles l’ex-partenaire est identifié.

Grâce à ce système, il pourra plus facilement tourner la page. Bon, après, vous pourrez aussi créer un faux compte (même si c’est interdit) pour stalker votre ex, hein. C’est quand même le minimum.

Alors bien sûr, ce n’est pas non plus la fonction de l’année mais elle était pas mal demandée par les internautes et c’est précisément ce qui a poussé Facebook à développer cet outil.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez aller consulter la note publié sur la NewsRoom de la firme en suivant ce lien.

Mots-clés facebookinsoliteweb