Facebook veut pénaliser les sites trop lents à charger

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de Facebook, le réseau social a annoncé que dans les mois à venir, les sites internet qui paraissent sur le fil d’actualité et qui mettent trop de temps à charger seront pénalisés. La firme de Mark Zuckerberg veut obliger les développeurs à améliorer l’accès à leurs pages. Ainsi, d’ici quelques mois, les pages web les plus rapides seront favorisées dans le fil d’actualités.

Le communiqué de presse publié par Facebook indique que l’objectif de ce changement est de faire gagner du temps aux utilisateurs et de leur permettre de lire davantage d’histoires qu’ils trouvent pertinentes.

facebook-wifi

Pour ce faire, les membres de l’équipe de Facebook travaillent actuellement sur la modification de l’algorithme d’affichage du fil d’actualité du réseau social.

Facebook se pli en quatre pour ses utilisateurs

Facebook a remarqué que 40% des utilisateurs abandonnent la visite d’un site web lorsqu’il prend plus de trois secondes à ouvrir. Pour éviter aux internautes une attente trop longue, le navigateur interne de l’application Facebook va analyser le temps de chargement de chaque site web.

Plus l’ouverture de la page est rapide, plus le lien pour y accéder apparaîtra en haut du fil d’actualités. Durant cette analyse, le navigateur interne prendra en compte plusieurs facteurs externes comme la connexion de l’utilisateur ou encore le temps de réponse moyen de la page en question.

Un guide des bonnes pratiques pour faciliter la transition

La pénalisation des sites trop lents se fera par étape durant les prochains mois. Pour préparer les développeurs aux changements qu’ils devront opérer sur leur page web, le réseau social a mis à leur disposition un guide des bonnes pratiques à adopter pour éviter le mécontentement des utilisateurs.

Cette décision de Facebook aura également pour objectif d’inciter les sites web et les autres médias à utiliser le format Instant Articles de Facebook lancé en 2015 et qui permet de diffuser des contenus plus rapidement sur l’application Facebook et Messenger.

Facebook déploie tous les moyens possibles pour améliorer l’expérience utilisateur sur sa plateforme. Cette décision va surtout fragiliser certains clients de Facebook. C’est peut-être la raison pour laquelle la firme prend son temps.

Mots-clés facebook