Facebook voudrait lancer sa propre cryptomonnaie

Et si Facebook avait sa propre monnaie virtuelle ? Le groupe de Mark Zuckerberg y penserait sérieusement si on en croit Cheddar. Selon une source anonyme, cela fait plus d’un an que le géant des réseaux sociaux étudie la possibilité de créer sa propre cryptomonnaie. Une nouvelle division a été mise en place à ce sujet, dirigée par David Marcus, un ancien de PayPal.

Toujours selon Cheddar, la société va sûrement faire de nombreuses acquisitions dans le domaine de la cybermonnaie pour accompagner les recherches de sa toute nouvelle équipe. On n’en sait pas davantage d’autant plus que principal intéressé reste encore très vague sur le sujet.

facebook-wifi

Tout porte cependant à croire que ce projet pourrait voir le jour dans un futur proche.

Facebook explore la Blockchain

Dans un communiqué publié cette semaine dans The Verge, Facebook a annoncé la création d’une division qui sera chargée d’étudier la Blockchain, la technologie qui permet de créer et régulariser les cryptomonnaies.

Le communiqué explique que « cette nouvelle petite équipe explorera de nombreuses applications différentes. »

Ce n’est pas la première fois que Facebook évoque la possibilité de lancer sa propre cryptodevise mais rien de concret n’a pu être réalisé jusqu’ici. Avec cette nouvelle division, le groupe compte repartir de zéro pour exploiter le potentiel de la Blockchain.

Simplifier les achats et les paiements sur la plateforme

Facebook n’est pas entré dans les détails sur sa propre cryptomonnaie.

On sait néanmoins que la plateforme concentre surtout ses recherches sur l’utilisation de la cybermonnaie pour faciliter les paiements sur le réseau social. Si un tel projet venait à aboutir, ce serait une véritable révolution quand on sait que la plateforme compte actuellement plus de deux milliards d’utilisateurs dans le monde.

Le numéro un des réseaux sociaux n’est cependant pas le seul à se pencher sur le potentiel de la technologie Blockchain. C’est également le cas d’Amazon qui a fait l’acquisition de plusieurs noms de domaine liés à la cryptomonnaie en 2017.

Si Facebook semble prendre son temps sur la mise au point de sa propre monnaie virtuelle, c’est sans doute pour étudier les options qui s’offrent au groupe, car une telle décision marquera un tournant déterminant sur son image.