Clicky

Facebook vous demandera bientôt un selfie pour vous identifier

Facebook veut renforcer la sécurité des comptes des utilisateurs. Un abonné devra bientôt se prendre en photo pour pouvoir ouvrir son profil. Questionné par Wired, Facebook a répondu que ce projet de sécurisation n’est pas encore opérationnel. Le service serait actuellement en phase d’essai. Toutefois, le site a rapporté que certains utilisateurs ont déjà reçu cette requête de vérification depuis avril dernier.

Dernièrement, le sujet est devenu polémique sur Twitter après qu’un habitué ait été contraint de faire un selfie. L’idée serait d’intercepter les « activités inhabituelles » sur les modes d’utilisation du réseau social. Ce filet de sécurité concerne plusieurs fonctionnalités comme la création d’un compte, la demande d’amis et tout ce qui se rapporte aux publicités.

Mort Selfie

Pour authentifier une personne d’un robot, il existe un test appelé « captcha ». Toutefois, étant donné les diverses améliorations des techniques de piratage, Facebook a jugé plus prudent de réévaluer son système de sécurité.

Pour éliminer des failles potentielles

Selon le porte-parole de Facebook, un nouveau système de sécurité sera nécessaire pour « détecter les activités suspectes ». Le fait est que le mot de passe ne suffit plus pour garantir la protection du profil.

Si, par exemple, durant ses vacances, un utilisateur domicilié en France voudrait se connecter depuis la Thaïlande. Un message lui sera d’abord envoyé avant qu’il accède à son compte. L’algorithme arrive ensuite à reconnaître que l’individu se situe dans un autre pays que celui où il avait créé le compte. L’IA prendra alors le soin de vérifier son identité.

Un utilisateur de Facebook a récemment posté un tweet qui montre une capture d’écran sur laquelle est écrit le message qui suit : « Merci d’envoyer une photo de vous montrant clairement votre visage. Nous la vérifierons puis la supprimerons définitivement de nos serveurs ».

Être connecté c’est se faire surveiller

Le numéro un des réseaux sociaux compte actuellement presque deux milliards d’abonnés. Il détient une immense une base de données remplie d’informations sur eux.

Il y a lieu de reconnaître que le fait d’être contraint à effectuer un selfie avant d’être connecté n’est pas très rassurant. Outre les informations sur l’identité, le robot de Facebook arrive également à connaître, en temps réel, chaque mouvement de l’utilisateur.

Depuis quelques temps, la plateforme a maintes fois été accusée d’empocher de l’argent à travers les informations personnelles des abonnés. Depuis, la firme de Zuckerberg tente de redorer son image. Néanmoins, cette nouvelle initiative risque encore d’éveiller les soupçons.

Mots-clés facebookselfies