Facebook Workplace est disponible !

Facebook n’a eu aucun mal à s’imposer dans le cœur des particuliers. Preuve en est, il compte actuellement un peu plus de 1,7 milliard d’utilisateurs. Pas mal, non ? Certes, mais le géant des réseaux sociaux ne compte pas en rester là et il s’intéresse désormais de près à nos entreprises. Il vient d’ailleurs de lancer une version spécialement pensée pour elles : Workplace.

Initialement baptisé Facebook at Work, Workplace a nécessité un peu plus de deux ans de développement et il a été testé auprès d’un millier d’entreprises pendant plusieurs mois.

Facebook Workplace

Facebook Workplace est disponible à tous.

L’expérience a visiblement porté ses fruits puisque le service est désormais disponible à tous, sur inscription.

Workplace est disponible à tous, dans 100 langues différentes

Pour le présenter en quelques mots, Workplace vise à remplacer les intranets des entreprises par une version spéciale de Facebook, une version optimisée pour des usages un peu plus professionnels.

Cette mouture propose globalement les mêmes fonctions que la version traditionnelle. Elle permettra ainsi aux utilisateurs d’avoir accès à un mur d’informations, mais ces derniers pourront aussi partager les contenus de leur choix en quelques clics et même retransmettre des événements en direct grâce à Facebook Live.

La messagerie privée répond aussi à l’appel, de même pour toutes les fonctions en lien avec la recherche. Les administrateurs du compte auront pour leur part accès à des statistiques détaillées.

La seule différence notable vient donc de la confidentialité des contenus partagés sur la plateforme. Contrairement à la version que nous connaissons tous, Workplace limite la portée des publications au cercle formé par l’entreprise. Ils seront donc uniquement visibles par ses salariés.

Alors bien sûr, l’administrateur pourra en plus créer des groupes correspondants aux différents services de la société (RH, comptabilité, équipes techniques, etc) afin de rationaliser les échanges. Ces derniers pourront d’ailleurs être rendus publics ou tenus secrets. Exactement comme sur la version standard, donc.

Des fonctions assez proches de la version standard, la confidentialité en plus

Il y a aussi une autre différence importante. Sur Workplace, les données restent la propriété des entreprises et elles n’appartiennent donc pas à Facebook. Ce dernier se chargera uniquement de les faire transiter.

Pour l’heure, le service est utilisé par 1 000 entreprises environ, des entreprises comme Danone, Booking.com ou même la Royal Bank of Scotland. Les retours sont plutôt positifs et Danone envisage ainsi de migrer ses 100 000 salariés sur Workplace avant la fin du premier trimestre de l’année prochaine.

Facebook a d’ailleurs bien fait les choses puisque le service est actuellement disponible dans une centaine de langues différentes.

Maintenant, il faut également savoir que Workplace n’est pas gratuit. Non et le coût dépend essentiellement de la taille de la structure. Il oscille ainsi entre un et trois dollars par mois et par utilisateur. Dans le cas de Danone, cela veut dire que l’entreprise risque de devoir payer entre 100 000 et 300 000 $ par mois pour pouvoir utiliser le service.

La confidentialité a donc bien un prix pour Facebook, et elle n’est pas vraiment donnée à vrai dire.

Workplace : capture 1 Workplace : capture 2