FacePinPoint, un système de reconnaissance faciale pour lutter contre le revenge porn

FacePinPoint est un nouvel outil en ligne qui permet de lutter contre le partage non autorisé de photos et de vidéos privées intimes, également appelé « revenge porn ».

Le système aide les gens à retrouver sur le web leurs photos à caractère sexuelles, publiées sans leur autorisation, prises à leur insu, ou obtenues d’une quelconque façon sans leur consentement.

Revenge Porn

Quelle est l’origine de la création de FacePinPoint ?

Le CEO et fondateur de FacePinPoint, Lionel Hagege, a eu l’idée de créer le service après avoir regardé en 2015 un reportage sur une femme qui s’était suicidée après qu’une vidéo intime d’elle ait été partagée en ligne sans sa permission.

« Je suis un père qui a des filles », explique Lionel Hagege. « Je ne peux pas m’empêcher de regarder des histoires comme celles-là avec l’œil d’un père. Comment me sentirais-je si cela arrivait à mon enfant ? Il doit y avoir un moyen de protéger les victimes. Il doit y avoir un moyen de trouver et de supprimer ces images. » Je me demandais : « Où sont les outils pour aider les gens dans cette situation ? » Après de nombreuses recherches sur internet, je me suis rendu compte qu’il n’y en avait pas. C’est là que j’ai décidé de créer une solution; voilà l’origine de FacePinPoint. »

Comment fonctionne cet outil de lutte contre le revenge porn ?

FacePinPoint est une plateforme de reconnaissance faciale conçue pour identifier les photos intimes d’un utilisateur publiées illégalement en ligne. Une fois les images repérées, des mesures peuvent être prises pour les faire supprimer, soit par les propres moyens juridiques de l’utilisateur, soit par l’intermédiaire du réseau national d’avocats de la plateforme.

FacePinPoint n’a pas seulement la capacité de parcourir l’ensemble du web à la recherche de contenus intimes, mais il permet également de protéger les internautes contre le partage non autorisé de leurs images et informations privées. En plus du réseau d’avocats de la société, FacePinPoint s’appuie également sur une équipe très impliquée dans la lutte contre le revenge porn.

Pour le moment, FacePinPoint ne permet de rechercher que des photos, mais la société annonce qu’elle ajoutera la recherche de vidéos intimes non autorisées d’ici trois mois.

Mots-clés revenge pornweb