Faites de la musique avec le système solaire grâce à SolarBeat

Il existe plein de sites un peu bizarres sur la toile. SolarBeat en fait partie et c’est assez logique car ce drôle de service va vous permettre de faire de la musique en vous appuyant sur… notre système solaire.

Si vous l’avez déjà croisé au fil de vos pérégrinations numériques, alors c’est tout à fait normal car la première version du site date de 2010. Il a été mis à jour plusieurs fois au fil de ces dernières années et son créateur vient de déployer une nouvelle version totalement repensée de zéro.

SolarBeat

SolarBeat ou comment faire de la musique avec le système solaire.

Une version qui abandonne le Flash au profit du HTML5.

Chaque planète est une note

Bon, mais comment ça fonctionne en fait ? Pour commencer, il faudra vous rendre sur la page whitevinyldesign.com/solarbeat. Là, vous vous retrouverez face à un énorme bouton.

Il faudra simplement cliquer dessus pour démarrer l’expérience.

SolarBeat vous affichera alors une vue représentant le système solaire et ses différentes planètes. Elles tournent toutes autour du Soleil à leur rythme et le créateur du service a d’ailleurs fait en sorte de coller à la réalité.

Amusant, mais ce n’est pas fini car chaque planète produit une note.

L’utilisateur, lui, peut ralentir ou accélérer le rythme en réglant le curseur placé entre la carte du système solaire et le bouton pause. Il trouvera aussi un autre bouton en dessous qui lui permettra d’accéder au panneau des outils. Là, il pourra régler l’écho, le battement ou les basses. Mieux, il sera aussi en mesure de modifier l’échelle en cliquant sur les boutons placés en dessous.

Et ensuite ? C’est à peu près tout. Le service prendra immédiatement en compte les changements apportés aux réglages et il se chargera de générer la musique dans la foulée. On retrouvera aussi un compteur placé en haut, un compteur affichant le nombre d’années de chaque planète.

SolarBeat ne sert pas à grand chose, c’est vrai, mais il devrait tout de même vous occuper pendant quelques minutes.

Via

Mots-clés funinsoliteweb