Fan de Pokémon Go ? Ce boîtier Pokédex pour smartphones (avec batterie) est fait pour vous

Les fans de Pokémon Go parcourent les villes des journées entières pour chasser des monstres. Ou plutôt, ils essaient. Car l’un des plus gros défauts du titre est certainement sa gourmandise : l’application est un véritable gouffre pour la batterie de votre smartphone, et la laisser tourner vous empêchera d’avoir une autonomie supérieure à quelques heures dans la plupart des cas.

Fort heureusement, des batteries externes existent. Mais certains joueurs sont plus astucieux que d’autres, et un utilisateur du site SparkFun nous propose un projet bien sympa : créer un boîtier Pokédex pour notre smartphone, pour le protéger et l’alimenter en même temps.

Pokédex

Votre propre Pokédex pour chasser des bestioles !

Un boîtier qui va donner envie aux fans, et qui pourrait peut-être donner des idées à Nintendo, qui sait.

Un Pokédex pour chasser des Pokémon sans perdre son smartphone

Avant de donner des espoirs à tout le monde, sachez que les plans proposés par le tutoriel nécessitent l’utilisation d’une imprimante 3D. Inutile donc de vous imaginer avec votre Pokédex si vous n’avez pas accès à une telle machine.

Pour les autres, vous trouverez les instructions à cette adresse. Elles vous permettront d’imprimer un boîtier pour smartphones prenant la forme d’un Pokédex. Plus précisément, il s’agit du Pokédex de première génération, le tout premier que l’on a pu découvrir.

Attention cependant, si vous ne disposez pas d’un Samsung Galaxy S4, il vous faudra adapter les plans avant de lancer l’impression. Une fois ceci fait, il vous faudra également un peu de matériel.

Un Pokédex à construire soi-même

À commencer par une batterie externe, bien entendu. Arduino est également passé par là, notamment pour contrôler le niveau de la batterie grâce aux LED qui sont déjà présentes sur le Pokédex de base. Eh non, elles ne sont pas là que pour décorer !

Bon, on ne peut pas dire que ce projet soit à la portée de tout le monde. Déjà, il faut une imprimante 3D pour pouvoir avoir le boîtier en lui-même. Il faut également savoir modifier les bons fichiers pour adapter les plans au bon smartphone, et ce n’est pas forcément gagné.

Pour le reste, en revanche, un peu d’achat de matériel, un fer à souder, un peu de patience, et ça suffit. Pour la motivation, inutile de chercher : qui refuserait un Pokédex pour rechercher des Pokémon ?

Mots-clés pokemonpokemon go