Far Cry 5 est, après The Division, le plus gros lancement d’Ubisoft

La chose n’a rien d’étonnant, mais elle devrait permettre à Ubisoft de sabrer le champagne. Far Cry 5, qui vient de passer sa première semaine sur le marché, s’annonce d’ores et déjà comme le  deuxième plus gros démarrage de l’histoire de l’éditeur français – juste après un certain The Division. Lancé en mars 2016, le titre de Massive Entertainment, reste à ce jour en première position des plus gros lancements chez Ubisoft, avec à la clé un succès d’estime important et une fréquentation qui ne faiblit pas.

Il n’empêche que pour Far Cry cinquième du nom, c’est une sorte de consécration. Il s’agit en effet de l’épisode de la franchise qui s’est le mieux écoulé sur ses 8 premiers jours de commercialisation.

Une semaine tout juste après son lancement, Far Cry cinquième du nom s’affiche comme le titre ayant réalisé le second plus gros démarrage de l’histoire d’Ubisoft, juste derrière The Division.

Après le carton du soft sur Steam et son lancement mirifique en Grande-Bretagne il fallait toutefois s’y attendre, mais histoire de célébrer ces excellents résultats, Ubisoft s’est attelé à nous pondre un joli communiqué qui fait tout autant office de faire valoir que de récapitulatif. Les gros chiffres s’y mêlent et certains s’avèrent d’ailleurs assez révélateurs des tendances du marché, notamment en ce qui concerne les ventes en dématérialisé.

50% des ventes se sont fait en dématérialisé…

Au-delà des 310 millions de dollars de revenu générés au bout d’une semaine seulement, Far Cry 5 est également parvenu à dépasser sans la moindre difficulté les résultats difficilement obtenus par Far Cry 4 en 2014. On apprend ainsi, toujours d’Ubi, que le dernier volet de sa licence est parvenu à se vendre deux fois plus en 8 jours que l’épisode qui nous envoyait gambader dans la région fictive du Kyrat. Pour le chaland, des prédicateurs surarmés en goguette dans le Montana ont donc plus de sex-appeal qu’un dictateur méché et vêtu de rose, perdu dans les hauteurs de l’Himalaya… Hum… Bon à savoir.

Reste que la donnée la plus intéressante du communiqué d’Ubisoft nous vient probablement des plateformes de téléchargement. On découvre ainsi que 50% des unités de Far Cry 5 écoulées sont dématérialisées. Un chiffre qui englobe toutefois les ventes issues des stores PS4, Xbox One, mais aussi du duo Steam / Uplay. Ubisoft ne détaille malheureusement pas quelle part de ce pourcentage provient du marché PC, mais il y a fort à parier qu’il s’agisse du gros de ces fameuses ventes au format numérique.

Parallèlement à cela, les joueurs auraient diffusé plus de 55 000 heures de contenu du jeu sur l’incontournable Twitch, tandis que les vidéos YouTube du titre atteignent pour leur part le seuil fatidique des 117 millions de visionnages. Deux records supplémentaires selon Ubisoft.