FAST, le plus grand radiotélescope du monde, a fait une première découverte

FAST, le plus grand radiotélescope au monde a fait sa toute première trouvaille. Il a découvert deux pulsars qui ne sont pas encore répertoriés dont le premier est situé à quatre mille cent années-lumière et le second à seize mille années-lumière de la Terre. Cette découverte vient après seulement quelques mois de mise en service du télescope, ce qui enthousiasme les scientifiques sur les nombreuses découvertes à venir.

Ce gigantesque radiotélescope se situe dans le Pingtang, dans une province du Guizhou, en Chine. C’est le 25 septembre 2017 que FAST a été mis en service. Son nom est le diminutif de Five-hundred-meter Aperture Spherical Radio Telescope. Il possède une superficie de cent quatre-vingt-seize mille mètres carrés pour un diamètre de cinq cents mètres.

FAST

FAST est le plus grand télescope jamais construit par l’Homme.

Cette large dimension permet à ce radiotélescope d’observer le ciel avec plus de précision qu’auparavant.

Détection de deux pulsars au mois d’août

L’efficacité de FAST n’a pas mis longtemps à être vérifiée. Le radiotélescope a fait la découverte de deux pulsars au mois d’août dernier.

Les scientifiques leur ont attribué respectivement les noms de PSR J1931-01 et PSR J1859-01. Le télescope Parkes, basé en Australie, n’a pas tardé à confirmer cette découverte.

Les étoiles en fin de vie sont appelées pulsars. À défaut de carburant, leurs enveloppes extérieures disparaissent et le noyau de l’étoile se transforme en une étoile à neutrons. Cette dernière a un diamètre inférieur à vingt kilomètres et sa masse volumique atteint l’un milliard de tonnes.

Des étoiles à neutrons envoyant des radiations dans leur orbite

Ces pulsars tournent très rapidement sur eux-mêmes et leurs champs magnétiques sont très puissants. Lors de leur rotation, ces étoiles envoient de fortes radiations autour d’elles.

Actuellement, on recense près de deux mille pulsars, ce qui est peu pour les scientifiques. C’est pourquoi cette découverte effectuée par le radiotélescope FAST est importante. Le premier pulsar aurait une période de rotation de 1,83 seconde tandis que pour le second pulsar, cette période de rotation serait de 0,59 seconde.

Les pulsars détectés par FAST ne sont pas les plus rapides. Le record de rotation d’un pulsar découvert par les scientifiques est de six cent quarante-deux rotations par seconde.

Mots-clés astronomieespace