Une ville organise le « Festival du Clitoris » à cause d’une erreur de traduction sur Google Translate

As Pontes de García Rodríguez est une ville espagnole située dans la pointe nord de la Galice. Elle compte environ 11 000 habitants et elle fait beaucoup parler d’elle depuis quelques jours. Cela n’a rien de surprenant car elle a organisé le tout premier « Festival du Clitoris » du pays.

Connaissez-vous le brocolis-rave ? Je n’en avais jamais entendu parler mais ce légume occupe une place de choix dans la cuisine italienne, portugaise et galicienne. Il est notamment utilisé pour cuisiner le caldo galego et le lacon con grelos.

Fête du clitoris

Le brocolis, c’est bon pour la santé.

Les habitants de la ville d’As Pontes en sont très friands et ils organisent chaque année un festival pour célébrer ses nombreuses vertus et rassembler la population autour de quelques plats.

Il faut parfois se méfier de Google Translate

Mais le brocolis-rave n’est pas connu sous ce nom là bas. Non car le nom du légume se traduit en galicien par le terme « grelo » et le festival est donc présenté comme la « Feria do Grolo. Sympathique, non ?

En Espagne, les régions sont très attachées à leur langue et toute la communication autour de ce festival a donc été faite en galicien. Mais voilà, la commune souhaitait toucher le maximum de personnes possible et elle a donc décidé de traduire son site et tous ses supports de communication en espagnol.

Elle aurait pu demander l’aide d’un expert ou d’un traducteur mais elle a préféré s’appuyer sur un service que vous connaissez forcément puisqu’il s’agit de Google Translate.

Jusque là, rien de surprenant, nous sommes des millions à l’utiliser chaque jour.

Le problème c’est que le service propose souvent des traductions approximatives et c’est précisément ce qui s’est passé ici puisque la « Feria do Grolo » s’est subitement transformée en… « Feria Clítoris », ce qui peut se traduire en bon français par la fête du clitoris.

Bizarre non ? Certes mais le service de Google n’est pas forcément en cause. Le terme « grelo » est effectivement utilisé dans l’argot portugais pour désigner le fameux bouton d’or des demoiselles.

Quoi qu’il en soit, la ville ne s’est rendue compte de son erreur que la semaine dernière. L’histoire les a beaucoup fait rire bien sûr et la commune pense même qu’elle donnera une meilleure visibilité à l’événement.

Du coup, si vous passez en Galice prochainement, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Via