Clicky

Marc Dorcel veut vous mettre dans la peau d’un réalisateur de films pornos

Marc Dorcel a toujours manifesté un certain intérêt pour les nouvelles technologies. Les trentenaires se souviendront d’ailleurs avec émotion des premiers CD-ROM interactifs pour adultes. Logique, et le producteur de films pornographiques vient de se lancer dans la réalité virtuelle. Et attention car il n’a pas fait les choses à moitié. Loin de là, même.

A la base, l’idée est assez simple puisqu’il s’agit d’immerger l’utilisateur dans une séquence érotique ou pornographique à l’aide d’un casque spécialement développé pour l’occasion.

Réalité virtuelle Dorcel

Dorcel va passer à la réalité virtuelle.

L’expérience le place directement au coeur de l’action, dans la peau d’un réalisateur. Il peut alors tourner la tête dans un sens ou dans l’autre pour observer la scène sous tous les angles.

Marc Dorcel veut plonger le spectateur dans ses films

Exactement comme s’il était sur place, en somme. Le son s’adaptera automatiquement en fonction des mouvements de l’utilisateur grâce à une technologie développée spécialement pour l’occasion.

Intéressant, mais ce n’est pas fini car Marc Dorcel ne s’est pas contenté de filmer une vidéo à 360°. Le producteur a aussi intégré des éléments en trois dimensions pour renforcer l’immersion du spectateur et pour donner plus de relief aux images.

Grâce à cette technologie, l’utilisateur oublie qu’il se trouve dans un film.

Le producteur n’a pas l’intention de lancer son propre casque et il va ainsi s’appuyer sur les solutions actuellement disponibles sur le marché. Si ces films seront compatibles avec le casque Oculus Rift, il sera aussi possible d’en profiter avec le Google Cardboard ou même avec le Samsung Gear VR.

Tous ces contenus seront proposés à l’adresse dorcel.com/vr à compter du 21 octobre prochain.

Il faut tout de même rappeler que ce n’est pas la première fois que Marc Dorcel mise sur une technologie pour promouvoir ses contenus. Il avait été le premier à lancer un CD-Rom de contenus pornographiques à l’époque et il avait aussi pas mal misé sur le DVD lorsqu’il a fait ses premières armes sur le marché.

Si vous voulez en savoir plus sur la vision de la société, je vous invite à lire l’interview de Grégory Dorcel, le fils du fondateur de la société. Elle est ici, pour celles et ceux que ça intéresse.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.