Films-Regarder a été fermé par les autorités

Films-Regarder.co, un site très en vue sur le secteur du streaming, a fermé ses portes cette semaine suite à une action entreprise par les autorités. L’administrateur présumé a été arrêté à Toulouse.

Crée en 2013, Films-Regarder.co était un des plus gros sites de streaming francophones. D’après Médiamétrie, il attirait chaque mois un peu plus d’un million de visiteurs uniques, pour environ 2,2 millions de visionnages. Ces chiffres impressionnants ont cependant précipité sa chute et ils l’ont ainsi placé directement dans le collimateur des ayants droit.

Films-regarder

Un site de streaming très populaire vient de fermer ses portes.

L’ALPA a en effet déposé plainte au début de l’année contre l’administrateur du site.

Films-Regarder.co a été fermé par les autorités

La Direction interrégionale de la Police Judiciaire de Bordeaux a immédiatement ouvert une enquête et elle a réussi à retrouver les traces du propriétaire du site. L’homme a été interpellé à Toulouse. Il a reconnu les faits lors de son interrogatoire et il a déclaré avoir agi seul.

L’administrateur du site a aussi indiqué avoir perçu environ 200 000 € durant les dix-huit derniers mois d’activité du site. Ces revenus provenaient tous de régies publicitaires installées à l’étranger et les paiements se faisaient sur des comptes ouverts hors du territoire français.

L’homme a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Il risque une peine de trois ans de prison ferme et une amende de 300 000 €.

D’après le communiqué publié par l’ALPA, Films-Regarder.co proposait un accès gratuit et illimité à près de 800 films et 700 séries télévisées, tous protégés par les droits d’auteur. Le préjudice subi pour les ayants droit est estimé à environ 30 millions d’euros.

L’administrateur du site risque trois ans fermes

L’association a également tenu à remercier la DIPJ de Bordeaux et elle a d’ailleurs rappelé que ce service était aussi à l’origine de la fermeture du site planet-series.tv en 2016.

Films-Regarder.co n’est évidemment pas le premier site pirate à tomber. Après une longue enquête, les autorités ont en effet réussi à fermer Zone-Téléchargement à la fin de l’année dernière. L’accalmie a cependant été de courte durée pour les ayants droit puisque le site a rouvert ses portes quelques semaines plus tard, sous un autre nom de domaine.

Il est toujours actif à l’heure actuelle. Le problème, avec les sites pirates, c’est qu’ils ouvrent généralement plus vite qu’ils ne se ferment.