Fin de parcours pour PlayStation Mobile

C’est désormais officiel, Sony va tourner une nouvelle page et se débarrasser définitivement d’une de ses plateformes. Laquelle ? Je vous le donne en mille, il s’agit de… PlayStation Mobile ! Et en même temps, il suffisait de lire le titre de l’article pour le savoir.

Tout le monde ne le sait pas forcément mais le PlayStation Mobile a fait ses premiers pas en 2012, et il n’avait qu’un seul objectif à l’époque : fournir du contenu spécifique à certains terminaux nomades fonctionnant sous Android. Quoi comme contenu ? Essentiellement des jeux. Dingue, non ?

Fin PlayStation Mobile

Oui. Ou non. Peu importe. Ce qu’il faut savoir, au sujet de cette plateforme, c’est qu’elle était pensée à la base pour le Xperia Play (testé ici). Il faut dire que ce dernier se prêtait plutôt bien à l’expérience puisqu’il avait le bon goût d’embarquer des contrôles dignes des manettes de nos consoles de salon. Avec des gâchettes, une croix directionnelle, deux sticks tactiles et quelques boutons en prime.

Ah, c’était quelque chose !

Sony n’en est évidemment pas resté là et le géant nippon a ainsi fait en sorte que son service soit compatible avec la plupart des terminaux produits par ses usines. Mais voilà, malgré tous ses efforts, cela n’a pas suffit et l’outil n’a ainsi jamais rencontré le succès escompté.

Le moment est donc venu de mettre un terme à l’aventure. Définitif. Toutefois, plutôt que de couper ses serveurs, la firme a opté pour une autre solution : l’abandon pur et simple. Autrement dit, le PlayStation Mobile restera actif jusqu’à ce qu’il ne soit plus compatible avec Android. Et ça tombe bien, car il ne supportera pas KitKat 4.4.3.

Si vous avez acheté des jeux sur la plateforme, et si vous voulez continuer à en profiter, alors il ne faudra surtout pas mettre à jour votre terminal. C’est triste, mais c’est comme ça.

Via