Fin de partie pour Firefox OS

Mozilla vient d’annoncer une bien triste nouvelle. Firefox OS est condamné. La fondation a effectivement décidé de mettre un terme définitif au projet. Elle déploiera donc sa prochaine mise à jour comme prévu et ce sera fini ensuite. Le bon côté de la chose, c’est qu’elle a d’autres projets en stock, des projets en lien cette fois avec… l’internet des objets.

A la base, Mozilla a lancé Firefox OS pour offrir une alternative aux plates-formes traditionnelles. Pour marquer sa différence, la fondation s’est essentiellement concentrée sur l’entrée de gamme et sur les marchés émergents.

Fin Firefox OS

Firefox OS va bientôt tirer sa révérence. Définitivement.

L’outil avait pas mal d’atouts dans sa manche mais il n’a pas séduit les développeurs et il manquait cruellement d’applications compatibles.

Le problème de Firefox OS ? Le manque d’applications !

Mozilla a bien tenté de renverser la tendance, sans succès.

Comme à leur habitude, les éditeurs ont préféré concentrer leurs efforts sur iOS et Android. Les consommateurs s’en sont très vite rendu compte et cela n’a évidemment pas joué en faveur de la plateforme.

Les mobinautes raisonnent effectivement de plus en plus en terme d’écosystème et d’applications. La plupart d’entre eux se moquent de savoir quel est l’outil le plus performant ou le plus respectueux de leurs données, ils veulent simplement pouvoir utiliser WhatsApp, Snapchat, Instagram et tous leurs outils préférés pour rester en contact avec leurs proches et leurs communautés.

Résultat des courses, Firefox OS n’a jamais vraiment trouvé sa place sur le marché et Mozilla a décidé de ne pas s’entêter et de mettre ainsi un terme définitif à l’aventure.

L’éditeur déploiera la dernière mise à jour (2.6) de la plateforme en mai prochain.

La boutique de Firefox OS fermera ses portes en 2017

Toutes les personnes disposant d’un terminal sous Firefox OS pourront la télécharger à cette date, sans aucune restriction. Ensuite, eh bien ils n’auront plus que leurs yeux pour pleurer car aucune autre version ne suivra. Pire, la boutique fermera ses portes en 2017 et plus aucune application ne pourra être soumise après cette date.

Mozilla, de son côté, va recentrer son activité autour de l’IoT et donc de l’internet des objets. Il va continuer à développer des plates-formes pour les télévisions intelligentes de Panasonic et pour les objets connectés.

En marge, la fondation va aussi lancer un nouveau système de fonds pour lancer de nouvelles expérimentations et de nouveaux projets. Maintenant, toute la question est évidemment de savoir si elle parviendra à trouver sa place sur le secteur de l’internet des objets. Après tout, elle va retrouver exactement les mêmes concurrents ici aussi.

Mots-clés firefox osmozilla