Vers la fin de l’iPod Shuffle et de l’iPod Classic ?

A moins d’avoir passé ces quinze derniers jours dans une yourte mongole en plein milieu de nulle part, vous devez sans doute savoir que la prochaine Keynote d’Apple va se dérouler le 4 octobre prochain. Fantastique, Tim Cook en profitera sans doute pour présenter iOS 5, iCloud, le nouvel iPhone ainsi que le nouvel iPod Touch, mais on n’en savait pas beaucoup plus jusqu’à présent sur l’avenir que réserve la firme à ses autres baladeurs. Et bien justement, les amis, une toute nouvelle rumeur est en train d’enfler sur la toile, une rumeur qui indique que la firme pourrait se débarrasser définitivement de son iPod Shuffle et de son iPod Classic.

Vers la fin de l'iPod Shuffle et de l'iPod Classic ?

Pour l’iPod Shuffle, ce serait plutôt logique. Quand on regarde le catalogue d’Apple ou que l’on se rend dans un Apple Store, on peut en effet constater que ce dernier est relativement proche de l’iPod Nano. Enfin, en tout cas, c’est le cas pour son gabarit parce que ce n’est pas la même chose pour le prix (169 € pour le Nano contre 59 € pour le Shuffle). Dans ce contexte, la firme pourrait parfaitement se débarrasser de son baladeur d’entrée de gamme histoire de mettre en avant le Nano. Elle appliquerait alors plus ou moins la même stratégie que pour ce bon vieux MacBook blanc devenu collector aujourd’hui.

Même chose pour l’iPod Classic qui est un peu… hem… disons qu’il n’est pas tout jeune. Certes, c’est un symbole de la marque, c’est aussi lui qui a permis à Apple de s’en sortir en 2001, mais c’est aussi le seul baladeur de la firme à proposer un disque dur au lieu de la mémoire flash. Alors c’est sûr, les plus observateurs d’entre vous ne manqueront pas de me faire remarquer que l’iPod Classic propose un espace de stockage de 160 Go là où l’iPod Touch se contente, dans sa version de base, de 8 Go de mémoire interne. Et ils auront bien raison mais il ne faut pas oublier non plus que la Pomme Croquée s’apprête à lancer un service de dématérialisation qui nous permettra de stocker toute notre musique dans les nuages. Dans ce contexte, l’espace de stockage d’un baladeur numérique n’est plus un argument de poids.

Bien sûr, il faudra attendre encore quelques jours pour en avoir le coeur net mais si cette rumeur s’avère exacte, alors elle risque de ne pas plaire à tout le monde. Mine de rien, un Shuffle à 59 €, c’est toujours plus intéressant qu’un Nano à 169 €. Vu la différence de prix, les futurs acheteurs risqueraient soit de se contenter de leur mobile pour écouter leur musique, soit d’aller voir ailleurs si l’herbe n’est pas plus verte et surtout moins chère. Quant à l’iPod Classic, et bien il existe encore des gens qui n’ont pas forcément envie de stocker leur bibliothèque musicale sur des serveurs distants et qui préfèrent la garder à proximité. Si ce baladeur vient à disparaître, alors c’est sûr, ils pourraient voir du côté de la concurrence. Mine de rien, pour le même prix, Apple ne propose rien d’autre, du moins pas avec autant de stockage.

Enfin, on pourra toujours se rassurer en se disant que ce n’est pas la première fois qu’on entend parler de la disparition de l’iPod Classic. Tous les ans, on nous refait le même coup et le bougre figure toujours au catalogue de la firme.

Via