Clicky

Final Fantasy XV rabote sa seconde salve de DLC avec le départ de Hajime Tabata

Avec le départ de Hajime Tabata, lequel avait permis à Final Fantasy XV de voir le jour envers et contre tout, Square Enix entend visiblement cesser l’acharnement thérapeutique. Ainsi, la quasi-totalité de la nouvelle salve de DLC précédemment annoncés pour son RPG a été annulée.

Difficile de faire dans l’objectivité pour qualifier cette enchaînement d’annonces relatives à Final Fantasy XV. On apprend pour commencer que Hajime Tabata, spécialisé dans les productions portables avant d’être appelé à faire du bateau LEGO Final Fantasy XV un fier navire de guerre, a démissionné de Square Enix le 31 octobre dernier.

Vidéo Final Fantasy XV

Dans un communiqué, Hajime Tabata explique avoir voulu quitter son poste actuel pour créer une nouvelle entreprise et ainsi mener à bien de nouveaux projets. Et à la manière d’un boss de fin de partie, en quittant Square Enix, notre homme a également emporté avec lui la quasi-totalité des nouveaux DLC prévus pour Final Fantasy XV.

Final Fantasy XV : seul un DLC de la seconde salve survivra au départ de Tabata

Comme rapporté par VG247, après un premier pass saisonnier d’ailleurs inclus dans une édition Royale, Square Enix entendait offrir encore davantage de contenu à son Final Fantasy XV tout boursouflé. En 2019 étaient ainsi prévus pas moins de quatre épisodes supplémentaires. Au final, seul un sortira bel et bien, l’Épisode Ardyn calé à mars 2019.

Passons maintenant à de mauvaises nouvelles pour les possesseurs du jeu de base sur PC. Pour commencer, l’extension multijoueur Comrades sera bien vendue à part, mais seulement sur PS4 et Xbox One. Les détenteurs actuels du pass saisonnier y auront toujours accès, mais les joueurs qui feront désormais l’acquisition de ce dernier n’y trouveront plus cette extension. Le prix du pass saisonnier sera ajusté en conséquence.

Ensuite, à l’exception de l’Épisode Ardyn, la version PC ne devrait plus avoir droit à la moindre mise à jour supplémentaire. L’une d’elles prévoyait pourtant un soutien plus affirmé des mods.

En se positionnant comme un fidèle de la franchise, cette attendue fin de soutien à Final Fantasy XV de la part de Square Enix peut apparaître comme un soulagement. Parce qu’un Final Fantasy peut-il vraiment s’apprécier en ayant la sensation que jamais son visage définitif n’a été établi ?

Mots-clés final fantasy xv