Firefox 5 RC disponible sur Windows, Mac et Linux !

Bonne nouvelle pour les admirateurs des pandas roux, à peine quelques semaines après la sortie de la quatrième version majeure de son navigateur phare, Mozilla a accéléré le rythme et vient tout juste de lâcher la Release Candidate de Firefox 5 ! Wouhou, on n’y croyait pas, c’est incrédibleuh ! Disponible sur Windows, Mac et Linux, elle apporte même un bon nombre de nouveautés. Yep, même qu’on va en parler un peu plus en détail dans la suite de l’article mais ça vous vous en doutiez sans doute déjà, non ?

Firefox 5 RC disponible sur Windows, Mac et Linux !

Firefox 5 RC : le socle technique et les performances

Pour commencer, on va s’intéresser à ce qui se cache sous le capot de Firefox 5… On retrouve toujours le moteur Gecko mais un nouveau moteur JavaScript vient se joindre à l’aventure. Un moteur qui est censé offrir de meilleures performances d’exécution. Au niveau du HTML 5, Firefox 5 apporte pas mal d’amélioration et prend désormais en charge le SVG, les CSS 3, le SMIL, le XHR et le MathML. Si vous ne faites pas de web et que vous n’avez jamais eu à développer un site, cela ne va pas changer votre vie, c’est certain. En revanche, pour les autres, c’est toujours bon à savoir. Point intéressant, Firefox 5 intègre également un bon nombre de codecs. Il est capable de lire le fameux WebM de Google et il supporte également le WebGL.

Tout ça, c’est super mais niveau performances, ça se passe comment ? Si l’on en croit le benchmark SunSpider, alors Firefox 5 RC gagne quelques millisecondes par rapport à son prédécesseur et arrive ainsi à la troisième place du podium derrière Chrome et… Internet Explorer.  L’AcidTest, de son côté, n’est pas folichon puisque le navigateur de Mozilla n’arrive pas à taper les 100 %. Bien heureusement, ça se passe beaucoup mieux pour le respect des standards du W3C et pour le HTML5Test. En revanche, pour la consommation de ressources, et bien ce n’est vraiment pas terrible. Sur mon iMac, avec seulement six onglets ouverts, Firefox 5 consomme plus de mémoire que mon Google Chrome avec 15 onglets ouverts. Le meilleur reste d’ailleurs à venir puisqu’après avoir fermé cinq onglets, il utilise toujours plus de mémoire que mon Chrome. Niveau libération de la mémoire, ce n’est vraiment pas ça.

Firefox 5 RC : l’interface

Pas de gros changements question interface entre Firefox 4 et Firefox 5. Les menus sont peut-être un peu plus clair, il est possible de décaler les onglets sous la barre d’adresses, les barres de menu, la barre personnelle et la barre des onglets ont tiré leur révérence, en bref l’interface de Firefox 5 est encore un peu plus minimaliste que l’ancienne. Bon, il n’y a pas de différence flagrante, mais on s’en bien que Mozilla glisse de plus en plus vers le concept introduit par Google et qui veut qu’un navigateur laisse place à l’essentiel, à savoir les sites qu’il affiche.

En revanche, Mozilla s’échine à continuer à proposer deux champs bien distincts dans la barre d’adresses : la « awesome bar » et la recherche web. Mozilla a peut-être peur de trop s’inspirer de son plus féroce concurrent mais il serait sans doute judicieux de fusionner ces deux champs pour n’en garder qu’un seul. L’interface du navigateur gagnerait en lisibilité et poserait sans doute moins de problèmes aux néophytes.

Firefox 5 RC : les fonctionnalités

Forcément, Firefox 5 RC apporte un certain nombre de nouveautés. Parmi ces dernières, on peut citer la fonction « Panorama » qui permet de créer plusieurs groupes d’onglets. Pour l’utiliser, ce n’est pas compliqué, il suffit de cliquer sur la petite flèche située à droite des onglets et de sélectionner « Groupes d’onglets ». Là, on se retrouve dans une nouvelle fenêtre qui va nous permettre de regrouper nos onglets comme bon nous semble. Ensuite, en cliquant sur la nouvelle icône qui apparaîtra à droite de nos onglets, on pourra s’organiser un peu mieux qu’avant. Pas mal, mais de mon point de vue cette fonction ne va pas assez loin.

Sync est toujours présent mais offre désormais plus de possibilités. Cette fonction vous permettra en effet de synchroniser vos marque-pages, votre historique, vos onglets, vos mots de passe, vos préférences et tout le reste avec les navigateurs de vos différentes machines, certes, mais également avec celui de votre mobile sous Android. Très classe. Même chose pour le gestionnaire d’extensions qui a profité d’un lifting salvateur et qui se structure désormais autour de quatre onglets qui vont vous permettre de consulter le catalogue, d’accéder à la liste de vos extensions, de vos thèmes ou encore des plugins installés. Point très positif, les nouvelles extensions développées avec la plateforme « Jetpack » ne nécessitent plus le redémarrage du navigateur ! Alleluia !

Firefox 5 RC : et alors ?

Voilà pour cette présentation un peu succinte de Firefox 5 RC. Comme vous pouvez le constater, cette nouvelle version ne s’impose pas comme une véritable révolution mais elle propose quelques améliorations bien sympathiques. Cela dit, de mon point de vue, ce sur quoi Mozilla devrait vraiment se concentrer, c’est bien évidemment la consommation de ressources système. Firefox 5 RC est un peu moins gourmand que son prédécesseur, c’est vrai, mais il consomme nettement plus que certains de ses concurrents et c’est vraiment un gros problème.

Télécharger Firefox 5 RC sur Windows

Télécharger Firefox 5 RC sur Mac OS

Télécharger Firefox 5 RC sur Linux

Mots-clés firefox 5mozilla