Clicky

Web

Firefox 67 intègrera une fonctionnalité de Tor pour renforcer l’anonymat

Firefox 67 sortira en mai 2019 et il promet une meilleure sécurité de navigation pour les internautes !

En effet, Mozilla vise à garantir l’anonymat des internautes. Pour ce faire, il veut éliminer tout risque de collecte de données et de suivi des internautes par les éditeurs de sites et les régies publicitaires.

Firefox Quantum

Pour rappel, ces éditeurs de sites et régies publicitaires utilisent généralement les cookies et l’historique de navigation des internautes pour les identifier et les traquer. Dans le cas où les internautes naviguent en mode privé, ces cookies et cet historique ne leur sont plus accessibles.

Toutefois, dans cette situation, ces traqueurs détournent cet obstacle en utilisant la technique du fingerprinting qui consiste à récupérer les plugins, les polices et les fenêtres affichées sur l’écran. En effet, ces données numériques donnent une identité unique à un internaute et permettent ainsi aux régies publicitaires et éditeurs de site d’identifier l’internaute.

Mozilla utilisera la technique du letterboxing de Tor

Dans le cas particulier de Mozilla, son navigateur inclut déjà des fonctionnalités ayant résolu les problèmes de la récolte de plugins et de polices si bien qu’il ne reste plus à Mozilla que de pallier à la problématique de la taille de la fenêtre du navigateur.

Toutefois, ce problème pourrait bientôt être résolu grâce au partenariat que Mozilla a conclu avec Tor en juin 2018, un partenariat qui permettra à l’éditeur d’utiliser une technique du darknet appelé letterboxing.

Une technique qui assurera l’anonymat des internautes sur Mozilla Firefox

Cette méthode consiste à duper les systèmes de récolte en ajoutant artificiellement des bandes grises étalonnées avec des multiples de 200 px et 100 px autour de la page affichée dans le navigateur et lorsque l’utilisateur redimensionne la taille de la fenêtre. Ces bandes ne s’affichent que durant le temps où le serveur de l’éditeur du site ou de la régie publicitaire collecte les données.  Une fois cela fait, Firefox rétablit automatiquement l’affichage souhaité. La navigation de l’internaute reste complètement anonyme et les collecteurs de données n’auront vu que du feu !

Cette méthode de duperie existe depuis 2015 et a été utilisée par le navigateur Tor sur son réseau et le partenariat entre les fondations Mozilla et Tor va maintenant permettre à Mozilla Firefox de profiter de cette technique de letterboxing qui s’intégrera à la version 67 du navigateur, disponible en mai 2019.

Plus d’infos ici.

Mots-clés firefoxmozilla