Ce billet ne traitera pas du firmware 3 pour l’iPhone

Contrairement à ce que beaucoup pensent, le blogueur n’est pas toujours joyeux ou bavard. Non, bien au contraire, il lui arrive parfois d’avoir de sombres pensées et de ne pas savoir quoi dire. Et le pire de tout, c’est lorsqu’un évènement mondial vient remplir son agrégateur et qu’il ne sait donc pas s’il doit en parler ou non. Un peu comme la sortie du firmware 3 pour l’iPhone dont tout le monde a parlé et dont ce billet ne traitera pas.

Oui, c'est la même image que sur tous les blogs du monde entier

Foutue journée, tiens… Comme vous devez sans doute le savoir, le firmware 3 pour l’iPhone est sorti hier. Bon, ce n’est pas une surprise, on connaissait tous la date mais il n’empêche qu’en ouvrant mon Google Reader, je m’en suis pris plein la gueule. Et il doit certainement en aller de même pour vous. En toute franchise, votre humble serviteur voulait vous en parler hier mais, comme il n’avait pas beaucoup dormi, il s’est contenté de s’écrouler complètement inanimé sur son pauvre clic-clac déglingué.

Vous le saviez, que le firmware 3 pour l'iPhone intégrait le copier / coller ?

Passer après les autres, c’est toujours un peu dégueulasse. Et c’est la raison pour laquelle il ne vous parlera pas de la sortie du firmware 3 pour l’iPhone. Un firmware que vous pouvez télécharger gratuitement en lançant votre iTunes mais que vous devrez payer si vous avez eu le malheur d’opter pour un iPod Touch. Au passage, vous noterez que je trouve ce dernier point complètement inadmissible. Quand on achète un appareil à plusieurs centaines d’euros, le minimum c’est de pouvoir bénéficier d’une mise-à-jour gratuite. Si tous les fabriquants se comportaient comme Apple, il est évident que notre pouvoir d’achat se porterait encore plus mal.

Et pour le dictaphone, vous étiez au courant ?

Voilà, maintenant que les choses sont dites, vous pouvez continuer de glander sur le web sur votre temps de travail. Et d’ailleurs, vous avez de la chance parce que si j’étais votre patron, ça ferait longtemps que vous seriez en train de pointer à l’ANPE la plus proche de chez vous.

Note : Et oui, j’ai pompé la même image que sur tous les blogs de mes confrères mais ce n’est pas grave, ça passera inaperçu vu que vous ne lirez sans doute pas ce billet.