Fitbit pourrait racheter Pebble pour 40 millions de dollars

Fitbit serait en lice pour racheter Pebble et la firme s’apprêterait même à signer un chèque de 40 millions de dollars pour mettre la main sur l’entreprise et ses actifs. Toutefois, elle n’aurait pas l’intention de conserver la marque et des produits. En réalité, elle s’intéresserait uniquement à ses brevets et elle compterait ainsi fermer définitivement l’entreprise après le rachat.

Pebble ne se trouve pas dans une situation facile en ce moment. En difficulté, l’entreprise a même dû se séparer d’un quart de son effectif en début d’année, soit une cinquantaine de salariés.

Pebble Fitbit

Fitbit aurait l’intention de racheter Pebble… et de fermer l’entreprise.

Le plus étonnant, c’est qu’elle a enchaîné les succès depuis sa fondation.

Pebble est en difficulté financière

Rien que sur la dernière année, elle a effectivement réussi à lever un peu plus de 26 millions de dollars auprès de plusieurs fonds privés, et ce alors même qu’elle avait récolté 20 millions de dollars lors de sa dernière campagne sur KickStarter.

Ces sommes colossales lui ont permis de lancer pas moins de trois nouveaux produits : la Pebble Time, la Pebble Time Steel et la Pebble Time Round.

Malheureusement pour l’entreprise californienne et pour ses concurrents, le secteur des wearables peine à séduire le public de masse. Une situation compliquée, donc, d’autant que la concurrence est de plus en plus rude sur le secteur. Apple et Samsung ont effectivement musclé leur jeu et ils n’ont pas été les seuls à le faire, car les constructeurs chinois ont eux aussi massivement investi sur le secteur ces derniers mois.

Fitbit aurait l’intention de fermer l’entreprise

Si l’on en croit The Information et The Verge, deux sources plutôt fiables, alors Fitbit aurait opéré un rapprochement en vue d’acquérir Pebble et tous ses actifs. Relativement impressionnante, l’offre ne serait cependant pas aussi généreuse qu’on pourrait l’attendre puisqu’elle s’élèverait à 40 millions de dollars. Une somme qui ne couvre même pas les dernières levées de fonds de l’entreprise.

Mais ce n’est pas le plus surprenant. Toujours d’après ces deux publications, Fitbit n’aurait aucunement l’intention de conserver l’entreprise et ses produits. En réalité, le géant du bien-être électronique s’intéresserait surtout à ses brevets.

En d’autres termes, si ce rachat se confirme, alors Pebble devrait fermer ses portes.

Suite à la publication de ces articles, de nombreux internautes ont contacté la marque sur les réseaux sociaux pour lui demander des explications. Pour l’heure, elle n’a fait aucun commentaire.

Mots-clés fitbitpebblerumeurs