Flash Empire 3, sauverez-vous votre château ?

Les historiens pourraient vous en parler, l’époque médiévale était plutôt marrante. Il arrivait parfois qu’on se reçoive un seau de pisse en allant bouffer à la taverne du coin, on se retrouvait souvent assiégé par des hordes barbares vraiment vilaines, mais on avait quand même le droit de cuissage. Alors si vous êtes vous aussi nostalgiques de cette époque que vous n’avez vraisemblablement pas connue, Flash Empire 3 est fait pour vous !

flashempire3-1

Alors quand même, je préfère vous arrêter tout de suite. Flash Empire 3 n’est pas un jeu dans lequel vous pourrez chopper les femmes de vos serfs. Amère déception. Non, il s’agira simplement de défendre votre château contre de méchants envahisseurs portant une crête de punk. C’est du sauvage, faut pas l’oublier, à cette époque-là nous n’avions malheureusement pas les policiers municipaux pour nous défendre. En même temps, avec leur toute petite matraque, ils n’auraient pas tenu deux secondes face à des mecs armés de haches et de gros gourdins.

Dans Flash Empire 3 (d’ailleurs, on remarque au passage l’analogie très fine avec Age of Empire 3, ce qui prouve bien que les mecs qui font des jeux en flash devraient aussi ouvrir un livre de temps en temps), vous devrez donc mettre sur pied une véritable stratégie pour protéger vos murs. Vous aurez ainsi la possibilité de construire des tours, d’embaucher des guerriers, des archers, des chevaliers, des canons et d’upgrader tout ce joli monde à coups de sesterces sonnantes et trébuchantes. Ce qui est cool, aussi, c’est que vous pouvez opter pour le mode Sand Box histoire d’essayer différentes stratégies.

flashempire3-2

Et là, pas de MasterCard pour vous sauver. Si vous voulez gagner de l’or, il vous faudra simplement bousiller les armées adverses. On l’aura bien compris, Flash Empire 3 n’est pas un jeu humaniste pour un sou. Chaque vie a un prix et vous devrez toujours garder cette idée en tête si vous voulez survivre.

Sans être super chouette, Flash Empire 3 est tout-de-même un jeu prenant, qui risque de bien vous occuper durant votre journée de travail. A noter qu’en ce qui me concerne, je ne suis parvenu à survivre que 7 jours, ce qui prouve bien que l’époque médiévale n’était pas faite pour moi.

Enfin quand même, le droit de cuissage, hein…