Microsoft Office : les fonctions collaboratives sont en cours de déploiement

Microsoft en avait fait la promesse solennelle juste avant l’été et la firme a finalement tenu parole. Elle vient de l’annoncer officiellement, la version en ligne de sa célèbre suite bureautique va profiter d’une mise à jour très intéressante et qui fait la part belle aux fonctions collaboratives. D’ici quelques jours, Office va ainsi nous permettre de travailler à plusieurs sur les mêmes documents et même de les éditer en ligne, le tout avec des fonctions qui ne sont pas dans rappeler ce que propose Google Drive depuis quelques temps. Et si vous voulez en savoir plus, et bien vous ne pouviez pas mieux tomber.

Avant toute chose, sachez que ces fonctions collaboratives ne sont pas disponibles pour tout le monde. Si l’on en croit la note de Microsoft, la firme a opté pour un déploiement progressif. Nous ne serons donc pas tous logés à la même enseigne et certains d’entre nous pourront profiter de ces nouveautés avant les autres. Un peu comme une grande loterie virtuelle, donc.

Fonctions collaboratives Microsoft Office

La version en ligne de Microsoft Office va enfin faire dans le collaboratif.

Comme évoqué un peu plus haut, les fonctions collaboratives de la version Web d’Office sont similaires à celles de Google Drive. En haut à droite de nos documents, nous trouverons ainsi la liste de tous les utilisateurs connectés et donc de tous les collaborateurs en train de travailler sur le document, avec des informations complémentaires sur ce qu’ils sont en train de faire. Chacun aura d’ailleurs droit à sa propre couleur. En outre, on trouvera sur la droite, au niveau de l’ascenseur, des points colorés symbolisant les différentes parties du document en train d’être éditées par les autres membres de l’équipe.

La routine, donc. Niveau accès, Office joue la carte de l’illimité et nos pourrons nous connecter à deux, cinq, dix ou même cent collaborateurs si nous le souhaitons. Enfin sauf pour PowerPoint qui, lui, n’ira pas plus loin que vingt utilisateurs.

Bon bah c’est pas mal quand même non ?

Via