Ford travaillera avec Argo AI pour son projet de voiture autonome

Ford s’intéresse beaucoup aux voitures autonomes lui aussi. Afin d’aller de l’avant, le constructeur a investi pas moins d’un milliard de dollars dans Argo AI, une entreprise spécialisée dans le domaine de l’intelligence artificielle. Il compte en effet utiliser la technologie de la société dans ses futurs véhicules.

Cet investissement a permis à Ford de devenir l’actionnaire majoritaire de ce spécialiste de l’intelligence artificielle. Il faut cependant noter que cet investissement se fera sur une durée de cinq ans.

Ford AI

Ford a décidé d’investir dans Argo AI afin de pouvoir développer ses véhicules autonomes.

Ford a donc réalisé que pour franchir cette étape importante, il ne devrait plus se contenter de sa propre force et penser plutôt à travailler en équipe.

Une plateforme logicielle de voitures autonome

Les fondateurs de la jeune société sont d’anciens responsables des équipes chargées de la recherche pour le développement de la voiture autonome chez Google et Uber. Ils ont effectué leurs études au sein du Carnegie Mellon National Robotics Engineering Center.

Le projet concerne plus précisément une plateforme logicielle de voitures autonomes avec la norme SAE (Society for Automobile Engineers) de niveau 4. Si aucun incident ne se produit, elle devrait être opérationnelle d’ici 2021 et pourra être licenciée à d’autres acteurs dans le domaine de l’automobile.

Elle pourra également être utilisée par l’industrie des transports.

Acquérir un nouveau marché

Bryan Salesky, un des fondateurs d’Argo AI a également partagé son opinion en affirmant « Nous sommes enthousiasmés par l’engagement et la vision de Ford pour l’avenir de la mobilité et nous croyons que ce partenariat permettra aux voitures autonomes d’être commercialisées et déployées à grande échelle pour rendre la mobilité accessible à tous ».

Pour le moment, Ford n’a communiqué aucune information sur la date de sortie de ses voitures autonomes, mais il compte bien faire partie de ceux qui aborderont le marché en premier.

Ford n’est pas le seul à s’intéresser à de nouveaux marchés. Il y a par exemple son grand concurrent GM qui a acquis la start-up Cruise Automation pour un milliard de dollars et qui a investi la somme de 500 millions de dollars dans Lyft.

Mots-clés ford