Fortnite : les joueurs chinois mineurs sont pénalisés lorsqu’ils jouent plus de trois heures

En Chine, la dépendance au jeu continue de faire polémique. Dans sa lutte contre la myopie, une anomalie visuelle touchant un grand nombre d’enfants chinois, le président Xi Jinping a instauré de nouvelles mesures réglementaires sur les jeux vidéo.

Conformément à cette nouvelle loi, Fortnite a décidé de punir les joueurs chinois âgés de moins de 18 ans dès lors que leur temps de jeu dépasse trois heures.

Fortnite

Après trois heures de jeu, le joueur aura toujours la possibilité de jouer. Par contre, le système de progression du jeu sera bridé. Le joueur recevra également un message pop-up lui incitant à faire une pause et à étudier. Sur Reddit, un internaute a partagé une capture d’écran. Ce dernier décrit aussi le fonctionnement de Fortnite une fois le délai passé.

Si cette démarche d’Epic Games contrarie plusieurs joueurs chinois mineurs, les parents, eux, n’en seront que soulagés.

Que se passe-t-il après trois heures de jeu ?

La capture d’écran partagée sur Reddit affiche clairement le message pop-up envoyé par Fortnite. « Vous jouez depuis trois heures. Vous gagnerez désormais de l’expérience 50 % moins vite. Les défis sont bloqués. Pour votre santé, allez vous reposer immédiatement s’il vous plaît. Pensez également à vous réserver un temps pour étudier ».

Hormis la diminution du taux de gain d’expérience, les joueurs chinois mineurs n’auront également plus accès aux défis.

Il convient de préciser qu’un haut niveau d’expérience permet de déverrouiller des objets cosmétiques. En somme, Fortnite ne sera plus aussi attrayant et performant après trois heures de jeu.

Fortnite ne fait qu’appliquer la loi

Motherboard est entré en contact avec un représentant d’Epic Games, l’entreprise en charge du développement de Fortnite. On sait ainsi que les captures d’écran sont bel et bien réelles. Il a aussi tenu à préciser qu’Epic Games se contente d’appliquer les nouvelles règles imposées par le gouvernement chinois.

En Chine, le filtrage et la censure des jeux vidéo reviennent à l’Administration générale de la presse et de la publication ou AGPP.

Pendant un an, le pays a ainsi gelé les nouvelles licences de jeux vidéo. Cette action a véritablement affecté Tencent, une entreprise détenant 40 % des parts d’Epic Games.

Fortnite in China after playing for 3 hours from gaming