Fortnite : un pédophile de 41 ans arrêté après avoir abusé d’une mineure de 17 ans

Fortnite est devenu le terrain de chasse préféré des prédateurs sexuels. L’un d’entre eux a été arrêté aux États-Unis. L’accusé répondant au nom d’Anthony Gene Thomas, un américain âgé de 41 ans, serait entré en contact avec une vingtaine de mineurs dans le but d’avoir des relations sexuelles afin de produire des vidéos pédopornographiques.

Anthony Gene Thomas a été interpellé après avoir eu une relation sexuelle avec une jeune fille de 17 ans le 25 août 2018 dans la ville de Broward, en Floride. Le prédateur et sa victime seraient restés en contact jusqu’au mois d’octobre 2018 avant que l’affaire n’éclate au grand jour.

À l’issue des enquêtes, les autorités ont découvert que le pédophile conservait des photos intimes et des vidéos pornographiques prises avec la mineure dans son téléphone.

Un véritable prédateur sexuel

Les enquêtes ont permis aux autorités de réaliser que ce n’était pas la première fois qu’Anthony jetait son dévolu sur des mineurs.

D’après les forces de l’ordre, grâce à Fortnite, il serait entré en contact avec une vingtaine de jeunes filles et garçons en utilisant le chat du jeu vidéo.

Ashley Moody, procureur en charge de l’affaire, s’est exprimé au sujet de l’affaire et a déclaré qu’ils avaient toutes les raisons de croire « qu’il pourrait y avoir d’autres victimes. » D’après ce que les enquêteurs ont déclaré, le prédateur engageait la discussion avec ses victimes en leur promettant de l’argent et des cadeaux afin d’organiser des rencontres.

22 chefs d’accusation

Ashley Moody a annoncé que l’accusé a été inculpé de 22 chefs d’accusation, dont « comportement sexuel illégal impliquant un ordinateur, activité sexuelle illégale avec un mineur et possessions de contenus pédopornographiques. »

Le procureur a ensuite incité les parents à surveiller les activités de leurs enfants sur le jeu en ligne. « Les parents doivent savoir que les prédateurs utiliseront tous les moyens possibles pour exploiter un enfant. Je demande aux parents et aux tuteurs de garder un œil sur les personnes que vos enfants rencontrent en ligne. » a-t-elle expliqué.

Anthony Gene Thomas attend actuellement la sentence qui lui sera réservé. Au vu de toutes les charges qui sont retenues contre lui, il est sûr qu’il va passer pas mal de temps derrière les barreaux.

Mots-clés fortnite