France eSports : une fédération des sports électroniques

Dans l’univers des jeux vidéo d’aujourd’hui, il est devenu impossible de passer à côté de l’eSport, des jeux qui sont pratiqués en compétition et de toute l’industrie qui s’est monté autour. Son développement s’étant accéléré ces dernières année, autant en France qu’à l’étranger, certaines personnes ont décidé de prendre les devants et de créer une structure visant à aider et réguler la pratique des sports électronique (avant que l’Etat ne s’improvise expert en la matière).

C’est donc très logiquement que France eSports, une association Loi 1901, est née grâce au rapprochement des principaux acteurs historiques du secteur en France et des syndicats professionnels du jeu vidéo.

eSport

L’eSport s’est beaucoup développé ces dernières années.

Celle-ci a pour but de représenter les intérêts communs des agents économiques, professionnels ou amateurs, du secteur des sports électroniques, ainsi que de développer, promouvoir, encadrer leur pratique.

Voici la liste des dix fondateurs de France eSports :

  • Alt Tab Productions (O’Gaming), représenté par Hadrien Noci
  • Futurolan (Gamers Assembly), représenté par Vincent Colas
  • LDLC Events, représenté par Stéphan Euthine
  • Lyon eSport, représenté par Nicolas Di Martino
  • Malorian (Dreamhack France), représenté par Jean-Christophe Arnaud
  • Oxent (ESWC, Toornament), représenté par Matthieu Dallon
  • Turtle Entertainment France (ESL), représenté par Samy Ouerfelli
  • Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL), représenté par Emmanuel Martin
  • Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV), représenté par Julien Villedieu
  • Webedia Gaming (Jeuxvideo.com, Millenium, IGN), représenté par Rémy Chanson

L’association France eSports a statutairement vocation à s’élargir afin de regrouper de manière fédératrice l’ensemble des acteurs du secteur.

Elle accepte donc les clubs, mais aussi les communautés de joueurs dans un cadre professionnel, associatif ou amateur. Il en va de même pour les créateurs et les éditeurs de jeux vidéo mais aussi pour les médias, les services spécialisés et les organisateurs de tournois.

Là encore, les professionnels ne sont pas les seuls visés et les amateurs peuvent aussi se joindre à l’aventure.

Retrouvez toutes les informations sur cette nouvelle association sur leur site officiel : www.france-esports.org.

France eSport

Pas mal de grands noms soutiennent l’association.

Mots-clés esport