FRB : de nouveaux signaux extraterrestres ont été détectés !

L’ASKAP a détecté un nouveau FRB en provenance d’une galaxie lointaine, seulement quatre jours après le début des recherches. Les astronomes espèrent en apprendre plus sur ces étranges signaux extraterrestres.

Les FRB passionnent les astronomes et les chercheurs depuis une dizaine d’années environ. D. R. Lorimer a en effet été le premier scientifique à détecter un de ses sursauts radio rapides en conduisant des observations dans le Petit Nuage de Magellan.

FRB

Surpris, il en avait rapidement fait mention dans ses travaux et de nombreux astronomes ont tenté à leur tour d’en détecter.

Les FRB, l’énigme qui agite la communauté scientifique

Il a cependant fallu attendre trois ans pour que ce soit le cas. Le pire reste d’ailleurs à venir, car les chercheurs responsables de cette découverte ont rapidement réalisé que les signaux enregistrés provenaient en réalité de leurs propres équipements. La communauté scientifique a alors commencé à se désintéresser du phénomène.

Toutefois, en 2012, une autre équipe travaillant sur l’observatoire d’Arecibo a détecté de nouveaux signaux du même genre.

Dès lors, les FRB ont regagné leurs lettres de noblesse et ils ont ainsi fait l’objet de nombreuses études. Ces dernières n’ont malheureusement pas permis aux scientifiques de faire toute la lumière sur ces phénomènes. Tout ce que l’on sait à leur sujet, finalement, c’est qu’ils ne durent généralement pas plus de 5 ms et qu’ils sont capables de générer une puissance équivalente à celle de cinq cents millions d’étoiles similaires à la nôtre. Comment ? Toute la question est là, bien entendu.

Certains chercheurs pensent que ces signaux sont émis par des pulsars, d’autres qu’ils sont générés par une civilisation extraterrestre cherchant à établir les communications avec d’autres espèces intelligentes.

Une chose est sûre en tout cas, ces signaux sont nombreux, mais nous avons encore du mal à les détecter. En tout, nos instruments en ont en effet trouvé vingt-quatre durant ses dix dernières années.

Un FRB a été détecté plus tôt dans l’année

Certains astronomes s’attendent cependant à ce que ce nombre explose dans les années à venir et il semblerait qu’ils aient raison. L’ASKAP a en effet capté un nouveau sursaut rapide un peu plus tôt dans l’année après seulement quatre jours de recherche !

Le Docteur Keith Bannister, le découvreur de ce signal, n’a pas réussi à déterminer sa provenance, mais il a tout de même réussi à déterminer que le signal ne venait ni du système solaire ni même de notre galaxie.

En réalité, il viendrait d’une zone située bien au-delà de la Voie Lactée, une zone dont nous ne savons évidemment rien.

Le chercheur n’a cependant pas l’intention de baisser les bras. Il compte en effet mené de nouvelles observations dans les semaines à venir, avec le soutien du CSIRO. D’après ses calculs, il s’attend d’ailleurs à découvrir un nouveau FRB tous les deux jours grâce aux instruments de son observatoire. D’ailleurs, deux autres signaux auraient été détectés peu de temps après le premier, mais l’étude est toujours en cours.

Mots-clés astronomieespacefrb